Le commerce exterieur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1868 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
COMMERCE EXTÉRIEUR
Le commerce extérieur d'une nation désigne généralement l'ensemble des échanges de biens et de services entre cette nation et les autres pays. Toutefois, la balance des paiements retient une conception plus étroite du commerce extérieur (échanges de marchandises).

1. Les instruments d'analyse du commerce extérieur
1.1 Le solde commercial
Le solde commercial est ladifférence entre les exportations (ventes de produits nationaux à l'étranger) et les importations (achats de produits étrangers) de marchandises. Le solde est calculé en valeur, c'est-à-dire en euros courants.
solde commercial = exportations - importations
On peut le calculer pour l'ensemble d'une économie, pour un secteur (l'industrie par exemple) ou pour une zone géographique (le solde franco-allemandest calculé avec les exportations françaises en Allemagne et les importations de produits allemands en France). On dira qu'il y a un déficit commercial si le solde est négatif (importations supérieures aux exportations) et un excédent s'il est positif (exportations supérieures aux importations). Si le solde est égal à 0, le commerce extérieur est en équilibre (équilibre commercial).
1.2 Le tauxde couverture
Le taux de couverture permet de comparer, pour une économie ou un secteur particulier, les exportations et les importations, celles-ci étant mesurées en valeur ou en volume. Il s'exprime en pourcentage.
Taux de couverture = Exportations/Importations x 100.
Si le commerce extérieur est en équilibre, le taux de couverture est de 100%, puisque les exportations et les importationssont égales
1.3 Les termes de l'échange
Les termes de l'échange s'intéressent aux prix des produits importés et exportés.
terme de l'échange = prix des exportations / prix des importations
Cet indicateur est précieux pour mesurer des évolutions. Imaginons que d'une année sur l'autre, le volume des exportations et des importations ne change pas et supposons qu'il y ait équilibre la première année.On échange donc toujours les mêmes quantités. Mais si durant cette période les prix des produits exportés diminuent alors que ceux des produits importés augmentent, le solde commercial va diminuer (la valeur des exportations sera inférieure à celle des importations). Dans ce cas, il y a une dégradation des termes de l'échange.
Cette notion montre aussi que l'on peut accroître l'excédentcommercial en vendant les mêmes quantités de produits à l'étranger si leurs prix relatifs augmentent.
1.4 Le degré d'ouverture d'une économie
Ce degré d'ouverture mesure la place que tient l'environnement extérieur (les autres économies) dans l'économie nationale.
degré d'ouverture = moyenne des exportations et des importations / PIB
La France s'est ainsi largement ouverte sur l'extérieur puisque sondegré d'ouverture est passé de moins de 15% du PIB au lendemain de la Seconde Guerre mondiale à près de 30% aujourd'hui.
1.5 Taux de pénétration et effort à l'exportation
Le taux de pénétration, calculé pour une économie, un secteur ou une branche (l'automobile, par exemple), indique la part du marché intérieur qui est couverte par les importations.
taux de pénétration = importations / marchéintérieur x 100
Le marché intérieur représente la production nationale augmentée des importations et diminuée des exportations (P + I - E). La part de la production nationale qui est exportée est appelée
effort à l'exportation = exportations / production x 100
1.6 Le décalage conjoncturel
Enfin, la notion de décalage conjoncturel permet de comparer les évolutions respectives de la demandenationale et de la demande des clients extérieurs. Si la demande augmente plus fortement en France que chez ses partenaires commerciaux, il se produira mécaniquement une augmentation des importations en France et une baisse des exportations vers l'étranger, ce qui détériorera le solde commercial. Le décalage conjoncturel peut aussi jouer de façon favorable si la croissance économique des partenaires...
tracking img