Le communisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1571 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
 Le Communisme

Origine:
Le communisme se comprend comme la traduction politique de la doctrine sociale héritée du marxisme. Loin d’attendre que le capitalisme se détruise lui-même, comme le prédit Marx, la lutte des classes, par le biais de la révolution, est un moyen d’anticiper cette finalité historique et d’instaurer une société communiste reposant sur la propriété collective des moyensde production. Cette lutte passe alors par la constitution d’une organisation politique qui doit conduire cette révolution au nom des travailleurs, qui tous n’ont pas conscience de former une classe dominée et exploitée par la bourgeoisie capitaliste. C’est alors au parti politique qu’il revient de mener cette lutte. Par nature, celui-ci est nécessairement unique, car il ne défend qu’un seulintérêt, même si celui-ci est collectif : c’est l’intérêt de la société tout entière, qui doit s’organiser autrement.
Principes Fondamentaux
l'organisation d'une société :
où, selon le principe « de chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins », les rapports économiques ne sont pas réglés par un principe d'échange intéressé de marchandises, mais collectivement organisés en vue desatisfaire les besoins. Le flux de biens n'a pas besoin d'être réciproque, il est donc basé sur la gratuité. Il n'y a ni commerce, ni argent, ni tout autre rapport marchand (chacun ayant tous ses besoins couverts par le mode de production communiste, il n'y a plus d'« échange » à proprement parler). La propriété privée est, sinon abolie, du moins très limitée, de sorte que la notion de « don » perdégalement de sa pertinence.
Où les moyens de production (usines, terres agricoles, fermes d'élevage, moyens de transport, distribution, etc.) sont mis en commun, avec comme but de répondre aux besoins de chacun, et gérés par la population travailleuse elle-même. Ainsi, les « gaspillages » dus à la concurrence et au « contrôle d'une minorité sur la production » disparaîtraient.
Sans division en classessociales et sans État (sans force de coercition au service d'une classe). Le communisme admet que tous ne sont pas aussi productifs pour tout, et qu'il doit attendre une production « de chacun selon ses capacités », mais il considère que chacun peut généralement à son gré se livrer aux occupations de son choix, qu'on peut abolir la division sociale du travail sans mettre en péril la production etdonc la disponibilité des biens (vision qu'on retrouve dans la théorie, plus récente, de la société postindustrielle évoquée par Herman Kahn), et supprimer toute force coercitive, comme la police ou l'armée, et plus généralement fonctionner sans État. Il admet que certaines tâches et fonctions sont plus désagréables ou agréables que d'autres, et compte sur la démocratie directe pour juguler lesconflits, notamment ceux relatifs à la production.
Sa prise de pouvoir et ses tentatives de mise en application:
Le léninisme (incluant le trotskisme), partant de l'idée de Karl Marx que l'État est une machine au service de la classe dominante, conçoit le passage de la société capitaliste à la société communiste comme la destruction de l'appareil d'État de la bourgeoisie dans une révolutionmobilisant de larges couches de la population et emmenée par la classe ouvrière, et de la construction d'un État ouvrier, au service de la majorité de la population. Cet État doit s'approprier les grands moyens de production et organiser l'activité économique en vue de la satisfaction des besoins de la population. Cette période historique, appelée dictature du prolétariat, doit être, selon le mot deLénine, « un million de fois plus démocratique que n'importe quelle démocratie bourgeoise ». Cette période de transition doit conduire à la constitution d'une société sans classes, dans laquelle l'État sera amené à disparaître, à « s'éteindre » (Engels), afin de conduire au communisme.
Le réformisme (Eduard Bernstein) s'est développé au sein du mouvement ouvrier avec la croissance et les succès...
tracking img