Le concept de la maladie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2251 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Concept maladie

1 ) Qu'est ce que la maladie ?

Étymologie : du latin « male habitus » qui signifie : « qui sont en mauvais état »

Altération de l'état de santé se manifestant par un ensemble de signes et de symptômes
perceptibles directement ou non, correspondant à des troubles généraux ou localisés, fonctionnels
ou lésionnels, dus à des causes internes ou externes etcomportant une évolution et des
possibilités thérapeutiques propres.
On peut parler d'une mise en défaut de l'homéostasie.

La plupart des maladies sont multi factorielles et leur occurrence dépend de l'environnement, du
vécu de l'individu, mais aussi des prédispositions que lui confère son patrimoine génétique.

Il est très difficile, voire impossible de poser les limites entre lasanté et la maladie, entre l'état
normal et l'état anormal. D'ailleurs les mots santé et maladie sont très arbitraires. Tout ce qui
est compatible avec la vie est santé, tout ce qui est incompatible avec la durée de la vie et fait
souffrir est maladie.

D'après Georges Canguilhem, philosophe médecin, un individu malade est passé dans un autre
univers, il est devenu un autre homme.

Onpeut faire la distinction entre la "maladie du médecin" définissable à partir de critères
objectifs, descriptifs, statistiques et "la maladie du malade". Il ressent des symptômes, mais ne les
décode pas avec la même grille que le médecin.

2 ) Que ressent-on lorsqu'on est malade ?

Dès l'annonce de la maladie, trois bouleversements psychologiques principaux surviennent :
 Lebouleversement de la représentation du soi et du sentiment de toute puissance :
Le fait d’être malade fait basculer l’individu du monde des personnes « saines » vers le monde des « malades ».
L’individu devenant malade subit un changement dans son identité. Ce qu’il est à présent ne suscite plus l’estime qu’il avait auparavant pour sa personne. Il se sent à part, moins « normal » que ce qu’il étaitauparavant, ceci illustre le difficile changement dans l’état de santé.

 Mise en place de processus défensif :
Il va mettre en œuvre de nouveaux mécanismes de défense pour faire face à cette situation difficile.

 Difficultés d’investissement d’un corps malade ou mutilé :
Comment l’individu pourrait-il investir un corps nouveau, malade, qui ne correspond plus à ce qu’il étaitauparavant ? C'est-à-dire une personne non malade. Il va d’abord falloir qu’il s’adapte à la maladie et aux changements qu’elle exerce sur lui, qu’il accepte ce qui lui arrive afin de se reconstruire une identité, cette fois en tant que malade. C’est après avoir fait ce cheminement qu’il pourra réinvestir son corps.

 Peur

A part de l'anxiété ou de la panique due à sa maladie, le malade ressentun sentiment de rupture avec son milieu familial et social, accompagné d'un sentiment de perte de liberté, de diminution et de désorientation. Il entre dans un monde inconnu, incertain.
Le malade est un homme qui a peur.
Les interrogations sont nombreuses : Est-ce grave ? Est ce que ça sera douloureux ? Combien de temps cela va-t-il durer ? Que vont-ils me faire ? ...
Un malade est angoissé faceà deux choses : les résultats des examens qu'il pourra avoir et face à la maladie elle-même.

 Vulnérabilité

- Remise en cause de l’équilibre psychique et socio-familial de l’individu.
- Perte graduelle ou brutale de ses capacités physiques ou psychiques.
- Dépendance
→ De son médecin qui détient la connaissance de sa maladie
→ Du personnel infirmier pour ses soins et toutes lesinformations qu'il pourra lui transmettre
→ De sa famille et de ses proches qui viendront ou pas lui rendre visite et qui auront leurs propres réactions face à la maladie.

 Ressentis différents selon :

- l'Age
Chaque personne réagit différemment à l'annonce de la maladie en fonction de son âge.
Exemple : L'adolescence
La survenue d'une maladie à l'adolescence peut entraver des processus...
tracking img