Le concept d'ordre mondial

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 34 (8367 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Séquence n° 4. A la recherche d’un nouvel ordre mondial (1973-1991)
Introduction
- définition du sujet (termes et cadrage) :

Les États-Unis sont à l’origine du concept d’ORDRE MONDIAL fondé sur des normes juridiques. L’initiateur en est Wilson avec les « quatorze points » repris en 1919 au moment de la création de la SDN. Jusqu’à cette date, les relations internationales obéissaient à la «politique réaliste » ou Realpolitik basée sur des considérations de rapport de forces et sur des possibilités concrètes sans influence idéologique. L’ORDRE MONDIAL wilsonien ne dure pas, d’emblée fissuré lorsque le Sénat américain ne ratifie pas le projet, il s’effondre sous les coups de boutoir d’Hitler et des militaires japonais. L’idée d’un ORDRE MONDIAL universel est reprise après la SecondeGuerre Mondiale avec la création de l’ONU. Le rôle des États-Unis est alors déterminant. La GUERRE FROIDE l’empêche de fonctionner et se dessine un monde où l’influence des deux Grands diminue au profit de nouveaux acteurs.
- problématique :

Peut-on dire qu’entre le milieu des années 1970 et 1991, les États-Unis et l’Union soviétique ne sont plus les maîtres d’un monde BIPOLAIRE ?
- annonce duplan :

Nous étudierons d’abord en quoi le milieu des années 1970 marquent un tournant dans le rapport Est/Ouest et expliquent aussi le développement d’une « seconde GUERRE FROIDE » ou guerre fraîche. Nous verrons ensuite en quoi ces années constituent également une rupture dans l’équilibre international et montrent les limites de la BIPOLARISATION. Enfin, nous nous intéresserons à comprendrepourquoi la GUERRE FROIDE se termine en 1991, avec l’effondrement de l’URSS.

A. LEONARD. Lycée Français de Varsovie. 2009-2010.

Leçon n° 1. Le tournant du milieu des années 1970 et la guerre fraîche (1973-1985)
Introduction
- définition du sujet (termes et cadrage) :

Les années 1973-1975 constituent un renversement de la conjoncture internationale, à partir duquel la déstabilisationl’emporte : les « Trente Glorieuses » s’achèvent. En fait la GUERRE FROIDE reprend du fait de l’affaiblissement des Etats-Unis et de l’expansion du communisme qui en tire profit, alors que les conflits se multiplient dans le Tiers-monde devenu vraiment un nouvel enjeu de la GUERRE FROIDE.
- problématique :

Comment expliquer le regel des relations américano-soviétiques entre 1973 et 1985 ?
- annoncedu plan :

Nous verrons d’abord que le déclin des USA n’est qu’apparent et que l’apogée de l’URSS est trompeuse. Puis nous nous pencherons sur les années RONALD REAGAN marquée par le slogan “America is back”. Enfin nous étudierons la reprise de la course aux armements.

1.1. Le déclin apparent des USA et l’apogée trompeuse de l’URSS
a. La crise morale des Américains C’est d’abord laconséquence de la guerre du Vietnam : en 1973, les Américains décident de se retirer du Vietnam et en 1975, les derniers soldats reviennent ; c’est un traumatisme de la société américaine. A leur retour les vétérans du Vietnam sont mal accueillis par la population : ce sont des soldats de l’échec et de la défaite, et ils sont pratiquement rejetés. Des films comme Voyage au bout de l’enfer (1978) ouApocalypse Now de F.F. Coppola (1979) révèlent l’étendue du traumatisme. Il y a aussi l’impact de la crise du Watergate. L’affaire commence le 17 juin 1972 à Washington. Le quartier général des démocrates (dans l’immeuble du Watergate) est « visité » par des agents de la Maison Blanche, à la recherche de documents. Les journalistes enquêtent (Washington Post), les tribunaux sont saisis. La vérité éclate: l’entourage de RICHARD NIXON a créé une véritable police politique qui surveille les opposants et travaille à sa réélection, par tous les moyens (cambriolages, pose de micros, écoutes téléphoniques…). Le 9 août 1974, RICHARD NIXON démissionne, remplacé par son vice-président Gerald Ford. RICHARD NIXON préfère partir de son propre gré plutôt que d’être le premier président des Etats-Unis à...
tracking img