Le conflit sino-tibetain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1235 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La naissance du conflit
L'Histoire du Tibet passée et actuelle est intimement liée à celle de la Chine. En effet depuis plus de deux mille ans, la Chine et le Tibet n'ont jamais pu cohabiter harmonieusement. Lorsque le pouvoir central chinois était fort à Xi'an ou à Pékin, le Tibet subissait la domination chinoise. À l'inverse, la Chine, affaiblie, a dû parfois endurer la domination tibétaine.Les préjugés chinois à l'endroit des Tibétains remontent au début de la Route de la soie, à l'orée du premier millénaire, lorsque les Tibétains dévalaient de leurs montagnes pour piller les caravanes. Ces Tibétains furent des siècles durant aux Chinois : des demi-hommes, des sauvages malfaisants, des bêtes sanguinaires.

L’histoire de l’Etat tibétain a commencé en 127 A.C. avecl’établissement de la dynastie Yarlung, le Tibet fut d’abord unifié au cours du VIIe siècle sous le règne de Song-tsen Gampo et de ses successeurs. Le Tibet fut une des plus grandes puissances d’Asie pendant les siècles qui suivirent.

En 634, Songtsen Gampo envoya une ambassade à la cour des Tang (618-907), dynastie maîtresse de la Chine. Cette ambassade avait pour objectif de conclure une alliance entre leTibet et la Chine par l’intermédiaire d’un mariage entre Songtsen Gampo et une princesse de la cour des Tang.

Mais ces conflits ne s’apaisèrent qu’un temps: En 755 Trisong Detsen, descendant de Songtsen Gampo, monta sur le trône. Son règne marqua à la fois l’apogée de la puissance militaire tibétaine, les cavaliers des hauts plateaux envahissant la capitale chinoise Chang An en 763 ; et à la foisl’essor du bouddhisme au Tibet, Trisong Detsen déclarant en 783 cette religion religion d’état au Tibet.

Le successeur de Trisong Detsen, Tridé Songtsen , entreprit de signer les premiers accords de paix entre entre la Chine et le Tibet entre 821 et 823. Ce traité démarquait la frontière entre les deux pays et assurait la paix entre ces deux pays mais les chinois ne reconnurent jamaisl’existence de ce traité de paix car selon les Chinois, il est la preuve que des liens d’unité existaient déjà entre les deux pays, mais pour les Tibétains, ces liens n’étaient que commerciaux et économiques, leur religion et leur alphabet les rapprochant plus de l’Inde que de la Chine.

les relations se compliquèrent au début du XIIIème siècle, avec la domination Mongol en Asie.

En effet l’Empiremongol de Gengis Khan s’étendait à l’ouest vers l’Europe et à l’est vers la Chine, les tibétains decidèrent conclurent un accord avec les chefs mongols afin d’éviter la conquête du Tibet. Le dalaï Lama promit loyauté politique, bénédiction et enseignement religieux en échange d’un parrainage et d’une protection.

En 1271, Qubilai Khan, descendant de Gengis Khan, fonda en Chine la dynastie desYuan (1271-1368). Selon les Chinois, le Khan donna alors le contrôle du Tibet aux Yuan, formant ainsi le Tibet en une région administrative de la Chine. Cette version a évidemment toujours été contestée par le Tibet qui déclare que Chine et Tibet étaient deux entités distinctes au sein de l’empire Mongol.

Cette période de domination mongol est tres importante pour l'idéologie chinoise car leshistoriens du Parti communiste Chinois y font remonter l’origine de la domination chinoise sur le Tibet. C’est selon eux sous la dynastie des Yuan et l’influence Mongole que le Tibet fut intégré à la Chine. Dans le Livre Blanc du gouvernement chinois sur le Tibet, il est dit que la dynastie Ming (1368-1644) hérita de la dynastie précédente des Yuan le droit de régner sur le Tibet. Mais les Tibétainsaffirment qu’il n’existe aucune évidence historique prouvant l’autorité des Ming sur le Tibet. Au contraire, affirment-ils, les relations se relâchèrent rapidement sous cette dynastie, les Ming accordant moins d’intérêt au Tibet et à son maître spirituel le Dalaï Lama. Le Tibet rompit ses liens politiques avec l’empereur Yuan en 1350, avant que la Chine ne regagnât son indépendance....
tracking img