Le congo belge

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2186 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Congo Belge La colonisation du CongoL'état indépendant du Congo est crée en 1885 à l'initiative des grandes puissances occidentales qui espéraient y instaurer une grande zone de libre échange. Le roi belge Léopold II qui assume la souveraineté du pays, s'autoproclame rapidement comme le propriétaire des lieux, de ses habitants et de ses produits.
Pendant plus de 20 ans, la terreur est seméesur ces terres.
Nous verrons que les méthodes utilisées pour forcer la population, notamment à récolter le caoutchouc pour le compte des autorités belges ont été des plus inhumaines.
La naissance de l'E.I.CEn novembre 1874, H.M. Stanley donne le départ d'une nouvelle expédition ayant comme destination principale, le Lac Victoria, dans le but de cartographier les grand lacs d'Afrique Centrale.Le commerce d'esclave, officiellement aboli en 1862, n'empêche pas certaines factoreries dans le courant des années 1870 d'exporter des produits tels que le café, l'arachide, l'huile de palme ou encore le sucre, et ce au moyen de cette même main d’œuvre servile.
L'expédition Stanley atteint le Lac Victoria en 1875 et arrive jusqu'à Boma en 1877. En 3 ans, celle-ci aura parcouru 11.000 km, exploitentaché par par des exactions et des pillages qui ne faisaient qu'annoncer l'horreur de ce qui allait suivre...
15 ans auparavant, le Duc de Brabant, fils du roi Léopold I er vantaient les mérites de la colonisation.
En 1875, alors qu'il régnait sur la Belgique depuis dix ans, le roi Léopold II, concentre toute son attention sur l'Afrique. Il ambitionnait selon ses propres termes de s'approprierune part du « magnifique gâteau africain ». Il va arriver à ses fins en créant en 1876 « l'association internationale africaine » qui a pour but officiel de « civiliser les populations ». Il est acclamé par tous. Celui-la même qui admirait ouvertement le travail forcé et le profit qui y est lié, se voit dès lors transformé en philanthrope.
En plus de l'AIA, d'autres associations telles que le« comité d’Études du haut Congo » ou « l'Association Internationale du Congo » sont crées. Elles ont toutes le même président, le colonel Maximilien Strauch, et les même préoccupations dites « humanitaires » telles que l'abolition de l'esclavage...
Par le biais de ces associations, le roi, avec l'aide de Stanley dont il s'était approprié les services depuis 1878, intensifie sa conquête du Congo.Stanley devait obtenir des contrats d'exclusivité avec les chefs autochtones, qui offraient la possibilité à l'AIC d'exploiter les terres, qui lui cédaient la souveraineté de leur territoire, et lui permettaient de proclamer ces territoires « états libres ».
Les États-Unis reconnaîtront les premiers en 1884 la souveraineté de l'AIC sur ces « états libres du Congo », les Anglais ensuite offrirontleur reconnaissance.
Peu après, en février 1885, des accords entre la France, le Portugal et l'AIC permettront de délimiter leurs territoires respectifs dans l'Afrique centrale.
La création d'une zone internationale de commerce appartenant à un roi « philanthrope » arrangeait les affaires des puissances occidentales.
Le 1 er Août 1885, naissait l'état indépendant du Congo, et le roi Léopold II enétait le souverain, ce qui créa la surprise et la polémique parmi la population belge
Le gouvernement central de l'EIC s'installa à Bruxelles l'année de sa création.
En 1890, une convention sera votée entre la Belgique et l'EIC, qui impliquait un prêt sans intérêts de 25 millions de francs étalé sur 10 ans. En 1900, la Belgique obtenait l'autorisation d'annexer le Congo.
Les agentsterritoriauxIls étaient au nombre de 175 en 1890. Ils s'occupaient de l'exploitation du pays.
Le règlement pour le personnel de l'EIC stipulait que les agents s’engageaient à ne rien divulguer des affaires de l'état à toute personne extérieure au système administratif.
Ces agents pouvaient doubler leur salaire grâce à un système de primes instauré pour stimuler et accroître les bénéfices de l'état. La...
tracking img