Le conte philosophoque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (272 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE CONTE PHILOSOPHIQUE

Il bénéficie d’une place privilégiée car il est didactique et contestataire .C’est une arme philosophique grâce a ses caractéristiques (histoire brèves, nombreusespéripéties, différentes formes de héros)

I) LES ELEMENTS CONTESTATAIRES

Le conte philosophique s’appuie sur les données du conte même si c’est pour les détourner.

- Lespersonnages sont dotés de qualités exceptionnelles
Ex : voltaire : Candide : « dieu » lui a donné « les mœurs les plus douces »
Zadig : «  né avec un beau naturel fortifié parl’éducation »
Ils vivent tous dans des lieux idylliques.
Ils ont une vision déformée du monde
- Les péripéties qui constituent la trame romanesque s’apparentent au conte
-rencontre de divers personnages souvent de haut rang
- découverte de l’extrême richesse ou de l’extrême misère
- utilisations d’ingrédients typiques des histoires merveilleuses
-formulations récurrentes (il y avait en Westphalie …)
- le lecteur est dans un monde merveilleux.

II) L’ART DU DETOURNEMENT

- La fable comporte une vérité cachée qu’il fautchercher.
- Il tourne en dérision et parodie les situations et modes narratifs traditionnels
- Sa continuité romanesque est constamment brisée ou modifiée par la nécessité d’inventerdes situations ayant une portée philosophique. Les héros sont confrontés aux réalités de l’époque.
⇨ Le conte philosophique n’a pas pour seule objectif de distraire, il veut apprendre etfaire réfléchir.

III) FONCTION DIDACTIQUE ET CONTESTATAIRE DU CONTE PHILOSOPHIQUE.

- Son objectif est de délivrer un enseignement.
- Avec peu de contrainte en terme de narrationet de personnages et en mélant merveilleux et historique, les contes, ils sont efficaces pour déjouer la censure.
- Les auteurs peuvent critiquer la société en restant toujours à l’...
tracking img