Le contrôle social peut-il supprimer la déviance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1306 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation

Sujet : Le contrôle social peut-il supprimer la déviance?

Le contrôle social permet l’adaptation du comportement individuel aux normes de la vie en société. Celui-ci en principe maintient le bon déroulement des interactions quotidiennes entre individus. Mais certains Hommes ne supportent pas ces normes et basculent vers un conduite déviante c’est-à-dire un état dans lequel unindividu s’écarte par ses valeurs, ses opinions ,son comportement ou ses normes du groupe auquel il appartient.
Le contrôle social est présent partout dans le monde et avec lui la déviance. Il existe sous deux formes:
- formel, l’obéissance est obtenue par l’action d’instance spécialisée dans cette tâche comme la justice.
- informel, il s’agit du contrôle immédiat de l’entourage del’individu.
Chaque société qui possède pourtant une culture différente possède des contrôles pour encadrer la collectivité et empêcher la déviance. Ces fais sont constatés depuis toujours puisque même à l’époque de la préhistoire chaque groupe avait un « chef » qui fixait les règles à suivre pour le bien-être collectif du groupe.
Alors, le contrôle social empêche-t-il vraiment la déviance?
La réponse àcette problématique s’effectuera sous la forme d’un débat. Dans un premier temps nous démontrerons que le contrôle social n’est pas vraiment efficace contre la déviance mais que dans un deuxième temps le contrôle social peut dans certains cas l’être.

En effet, la déviance ne pourra jamais être totalement éradiquer par le control social. Il y aura toujours des personnes qui voudront contourner lesnormes juridiques et sociales pour arriver à leur but ( réussite, pouvoir, richesse…).

Tout d’abord, le contrôle social formel n’est réellement pas efficace car depuis une cinquantaine d’années la délinquance qui est un aspect de la déviance est en augmentation Au total, 525053 condamnations ont été proclamées en 2003 dont 493781 condamnés étaient majeurs et quand
même 31272 étaient mineurs.Ces chiffres démontrent bien que le contrôle social ne supprime pas la délinquance et celle-ci touche d’ailleurs de plus en plus tôt les jeunes. Nous avons pu constater que dans les grandes villes les contrôles sociaux sont affaiblis car les autorités ont une crainte de se rendre dans les espaces urbains de milieux populaires pour faire respecter les normes car les déviants y sont plus nombreuxque les patrouilles de police par exemple. De plus, les instances juridiques ne sont pas très compétentes dans l’élucidation des infractions commises. En 2002, sur 100 infractions déclarées en France seulement 26,3 ont étaient éclaircies. Ce n’est même pas la moitié! Ce rapport est encore plus édifiant quand nous voyons que 73.7% des 2 millions 507 milles atteintes aux biens n’ont pas étaientélucidées. De ce fait les individus continuent à commettre des actes déviants car ils pensent qu’ils ne seront pas arrêter et juger comme telle.
Ensuite, d ‘après H.Becker c’est la société qui en instituant un contrôle social des normes crée la déviance c’est-à-dire la transgression de ces règles de vie. En appliquant ces normes certains individus n’ont pas les moyens (le capital économique,socioculturel ou le travail, les diplômes pour arriver à la richesse, au pouvoir et à la réussite en les respectant. Ils deviennent donc déviants. Par exemple, les S.D.F qui vivent dans la rue parce qu’ils ont perdu leur emploi pour se nourrir ils vont devoir voler. Ce sont alors des déviants et pourtant leur cause est justifiable. Le control social formel les sanctionnera négativement par exemple peine deprison et amende ainsi que le control social informel, les autres individus penseront que si il est S.D.F c’est que c’est sa faute et que ce n’est donc pas une raison de voler dans un magasin. Il y a des règles et il faut les respecter. Puis , ce type de fonctionnement ne permet pas aux déviants de modifier leur comportement . Ce n’est donc pas une solution pour résoudre les problèmes de...