Le contrat psychologique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3168 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Contrat Psychologique

Travail présenté à
Nathalie Jomphe

ORH 8402 – 10
Attitudes et Comportements

Par
Philippe Boisclair-Somma
Boip21018609
Maîtrise en Sciences de la Gestion : Ressources Humaines











Université du Québec à Montréal
18 mai 2012

Le contrat psychologique

« Le contrat psychologique peut être envisagé comme un schéma mental que possèdent les employés àpropos de leurs relations d’emploi » (Rousseau, 1995, 2001) « Ce type particulier de schéma représente une structure cognitive de croyances relatives aux obligations réciproques inhérentes à la relation d’emploi : il comprend notament des croyances relatives à ce que l’organisation attend d’un employé et ce que ce dernier peut recevoir en échange » (Rousseau, 1995, 2001 ; Shore et Tetrick, 1994).Il s’agit de manière générale, d’une entente tacite entre deux partis, pour que cette entente perdure dans le temps, il faut que cet échange soit une source de satisfaction mutuelle pour les partis en cause.

Le contrat psychologique réside dans le concept d’interaction et non dans l’individu ou l’organisation, une conception uniquement intrapersonnel du « contrat psychologique » soulève laquestion de la redondance avec des attitudes telles que la satisfaction professionnel et l’implication organisationnel. Le « contrat psychologique » se différencie de ces concepts car il se centre sur la perception qu’un individu a des obligations mutuelles qui existent entre lui et son employeur. (Guest 1998) Il ne faut toutefois pas confondre les notions d’  «  attentes individuelles » et de « contratpsychologique », car les attentes proviennent des besoins et des désirs d’un individu et ne sont donc pas nécessairement basé sur une quelconque forme d’accord réciproque. Il y a deux conditions pour que des « attentes individuelles » puissent être qualifié de « contrat psychologique », il faut qu’elles soient dans un premier temps issus d’une croyance partagé en un échange réciproque. Dans undeuxième temps, elles doivent trouver leur origine dans l’organisation qui emploi l’individu. (Cassar, 2004)

L’on retrouve deux grandes formes de « contrat psychologique » entre un employé et son supérieur soit un « contrat psychologique » de nature transactionnel ou de nature relationnel. Le contrat de nature transactionnel est basé sur une transaction, une relation court-termisme. Cette relationest basée principalement sur des intérêts de nature pécuniaire, elle « reflète un échange économique au sein duquel l’organisation fournit une rémunération adéquate, un environnement de travail sûr et des garanties d’emploi à court terme. » En ce qui concerne le contrat relationnel comme son nom l’indique, il établis des bases relationnels entre les individus, elle est basé principalement sur lacréation d’émotions, la loyauté et l’engagement. Le « contrat psychologique » de nature relationnel sous tend une forte composante socio-émotionnel ; « ce type de contrat repose sur un modèle non instrumental régi par une réciprocité altruiste et généralisé ». Ce type de relation est beaucoup plus durable dans le temps que la relation de nature transactionnelle, car elle crée des liens forts etdurables, un sentiment d’appartenance. Dans la nature relationnel du « contrat psychologique », l’on voit apparaître le concept de « citoyenneté organisationnel » qui consiste en l’acceptation machinal d’un employé d’en faire plus et ce sans qu’il soit sollicité, cette notion résulte aussi dans la capacité des individus à résoudre les conflits pouvant survenir.

Plusieurs exemples peuvent être citéà ce sujet ; l’on peut par exemple penser dans un premier temps aux employés de chez Groupe Pages Jaunes qui ont un fort attachement à l’entreprise, ils se disent avoir « le sang jaune ». Cet attachement à pour effet un soutient des employés, et ce même en moment difficile ou incertain. Malgré le fait que la compagnie Groupe Pages Jaune à des difficultés d’adaptation au nouveau marché ce qui...
tracking img