Le Contrat Social de Rousseau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1541 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Voici un résumé synthèse du texte «Du Contrat Social» tiré du livre de David Anctil. Ce texte permettra de comprendre plus aisément la réflexion de Rousseau à propos de certains concepts. Au cours de ce texte, on parle entre autre de la critique du droit du plus fort, la séparation de la souveraineté et du gouvernement, ainsi que l’égalité social.
Tout d’abord, pour bien comprendre letexte il faut savoir bien définir les divers concepts. L’égalité sociale est l’absence de toute discrimination entre les êtres humains, sur le plan de leurs droits. L’égalité est le caractère d’un rapport : relation d’identité entre deux termes référés à une norme. L’égalité est donc doublement relative : elle suppose, d’une part, la relation entre les termes que l’on compare et, d’autre part, larelation entre ces termes et l’unité de référence. Ainsi, deux corps peuvent être égaux en poids sans être égaux en taille1. Rationaliste, une doctrine selon laquelle rien de ce qui existe ne trouve une explication qui soit étrangère à ce que la raison humaine peut accepter (par opposition à irrationalisme et/ou fidéisme). Un système philosophique selon lequel les phénomènes de l'Univers relèventd'une causalité compréhensible et de lois stables2. La souveraineté, un pouvoir qui l'emporte sur les autres : La souveraineté de la raison. Pouvoir suprême reconnu à l'État, qui implique l'exclusivité de sa compétence sur le territoire national (souveraineté interne) et son indépendance absolue dans l'ordre international où il n'est limité que par ses propres engagements (souveraineté externe).(L'article 3 de la Constitution française de 1958 dispose que « la souveraineté national appartient au peuple, qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum »3).
Le contrat social, essai de philosophie politique, en 1762. Rousseau s'inspire principalement des idées de Montesquieu et des théories de Hobbes. Le Contrat Social joue un rôle très important dans l'histoire desidées politiques : les révolutionnaires, où certains y trouveront une source d'inspiration, ainsi que la déclaration des Droits de l'homme et du citoyen de 1789.

1. Définition égalité – Larousse encyclopédie
2. Définition rationaliste – Larousse encyclopédie
3. Définition souveraineté – Larousse encyclopédie
http://www.editions-larousse.fr/
Il démontre que toute légitimité politique se fondesur la communauté et la volonté générale. Alors, personne n'a le droit d'abandonner au profit d'un autre sa liberté morale et civique, il est mieux que les hommes propose entre eux un pacte, un contrat : l'individu refuse une liberté absolue et se soumet aux règles imposées par l'intérêt général. En échange, la société garantit la sécurité de chacun et le respect des règles et des droits ainsiétablis.

LE DROIT DU PLUS FORT
Selon Rousseau, une caractéristique naturelle chez l’homme est la liberté. Par nature, l’humain est indépendant des autres autour de lui. Il y a ainsi la capacité de faire des choix. Par contre, la dépendance du gouvernement et les limites imposes par les lois sont les parfaits exemples d’une fausse évolution. La perception et l’intelligence des humains sont la causedes changements. Ces causes ont donc enchainées la gouvernance et la société d’aujourd’hui. En autres mots, en se complexifiant, les sociétés humaines se transforment peu à peu en sociétés inégalitaires. L’instauration du droit à la vie privée n’a pas aidé les choses. Elle a permis aux inégalités sociale et économique d’apparaître. Ceci nous donne l’impression qu’on a une société qui mène avec «ledroit du plus fort». Le travail de Rousseau suit celui de Hobbes. Cependant, Rousseau veut abandonner les éléments de la tradition rationaliste et étatiste légués par Hobbes. Selon Hobbes, les humains, qui sont naturellement attirés les comportements égoïstes et potentiellement violents, sont guidés par la loi et la force armée de l’État vers des rapports coercitifs. En bref, le peuple est...
tracking img