Le contrat social de rousseau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1453 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Questionnaire Module 2.3

Nom : Francis Gill
Heure de début : 15 Septembre, 2010 14:13
Nombre de questions : 31

Question 1 (1 point)
Les Lumières représentent un mouvement de pensée orientée par :

a. l’essor du naturalisme et la critique du dogmatisme religieux
b. l’athéisme et le matérialisme dialectique
c. la confusion entre la religion et la morale

Question 2 (1point)
Les penseurs des Lumières cherchent de corroborer le raisonnement cartésien et

a. la religion
b. la métaphysique
c. l’empirisme

Question 3 (1 point)
Attitude spirituelle spécifique au Lumières qui attribue à la raison humaine la capacité de comprendre certaines caractéristiques de Dieu à partir de l’étude de l’ordre de la nature et de la conscience humaine :a. quiétisme
b. déisme
c. athéisme

Question 4 (1 point)
Caractéristique des Lumières :

a. une tendance vers la sécularisation des représentations politiques
b. une fusion idéologique de la religion et de la science
c. l’appropriation politique de la philosophie scolastique

Question 5 (1 point)
Conviction qui anime la réflexion politique des Lumières :

a.La volonté humaine peut déterminer les comportements politiques à se conformer aux exigences de la raison universelle
b. La raison humaine confirme la prééminence de la religion sur la politique.
c. Les comportements politiques doivent se plier aux exigences de la tradition.

Question 6 (1 point)
Comment caractériser le despotisme éclairé?

a. Une complicité entre religion etraison au profit de l’égalité politique
b. Une alliance entre politique entre le savoir et le pouvoir au profit de la liberté
c. Une tentative d’émanciper le souverain de l’influence des féodaux

Question 7 (1 point)
Représentants des Lumières :

a. Voltaire, Bossuet, Montesquieu
b. Diderot, Rousseau, Filmer
c. Voltaire, Diderot, D’Alembert

Question 8 (1 point)Thèse spécifique à la pensée des auteurs du « Dictionnaire raisonné des sciences ».

a. le progrès des connaissances stimule le progrès social
b. le progrès des sciences pourrait contribuer à rendre la domination plus abstraite, mais plus forte
c. le progrès des connaissances pourrait mener à la technocratisation

Question 9 (1 point)
Rousseau dans son « Discours sur les Sciences etles Arts » (1753) considère :

a. le progrès des sciences et des arts dissimule une régression de la moralité
b. le progrès des sciences et des arts encourage l’affirmation de la moralité
c. le progrès des sciences et des arts encourage n’a aucune influence sur le développement de moralité

Question 10 (1 point)
Quel est l’argument central Rousseau dans sa dispute avec Voltairevisant les rapports entre savoir et moralité ?

a. la science encourage la civilisation des mœurs et permet le développement des vertus
b. la civilisation masque la véritable nature de l’homme et permet le déploiement des fausses vertus
c. la civilisation révèle la véritable nature des humains

Question 11 (1 point)
Le contrat social imaginé par Rousseau :

a. constitue unereconstitution théorique rétrospective sans un fondement historique explicitement formulé
b. a déjà été réalisé dans les cités grecques de l’Antiquité et surtout à Sparte
c. est réalisé en Angleterre de Locke grâce au « Bill of Right »

Question 12 (1 point)
Pour Rousseau, l’état de nature représente :

a. une fiction philosophique qui lui permet de décrire l’homme avant lasocialisation politique originelle
b. une réalité historique qui lui permet de décrire l’évolution de la socialisation politique
c. une fiction philosophique inspirée de la théorie de la société civile de Hobbes

Question 13 (1 point)
Selon Rousseau, l’homme de l’état de nature:

a. ne connaît ni sociabilité ni justice et ne maîtrise pas le langage
b. est sociable mais ne...
tracking img