Le controle comptable sur piece dans les etablissements bancaires : cas d’afriland first bank

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 49 (12166 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION GENERALE

La banque est une institution qui par définition est chargée d’assurer la collecte et la redistribution de l’épargne sous forme de crédit. Leur fonction principale résumée ainsi de manière globale, n’est pas aussi simple. En effet elle exerce une activité assez particulière car elle est non seulement une intermédiaire et une puissance financière, mais aussi uneentreprise qui offre des produits et des services à sa clientèle.
La crise économique des années 1980 et les insuffisances constatées dans le système de surveillance des activités des banques a mis en difficulté un nombre notable d’institutions financières et aucun pays de l’Afrique francophone n’y a échappé. Nous avons assisté entre 1985 et 1990 à d’importantes restructurations avec fermetures,recapitalisations et parfois départ d’actionnaires majoritaires (BIAO, Crédit Agricole, Cameroon Bank, …) entraînant avec elles dans leur décadence, de nombreuses entreprises et hommes des milieux d’affaires.
Fort de ce constat, et depuis plusieurs années, les autorités de réglementation et de contrôle bancaire ont pris de nombreuses initiatives en vue de développer et de renforcer le contrôleinterne dans les établissements de crédit.[1] L’objectif étant de s’assurer que les risques de toute nature sont analysés et surveillés et de contribuer à la détection précoce ainsi qu’à la prévention des difficultés. Ces exigences ont entraîné pour certains établissements de crédit des réflexions sur leur organisation, leur système d’information ainsi qu’une révision de leur dispositif.
Outre lecaractère contraignant qu’il revêt dans le secteur bancaire, le contrôle, quel que soit sa nature, est un préalable incontournable à la vie de toutes les organisations. Le manager qui a pour objectif premier la survie de son entreprise doit pouvoir s'intéresser à tout ce qui se rapporte de près ou de loin aux systèmes de contrôle. Au sein de Afriland First Bank cette préoccupation a prisprogressivement de l'ampleur depuis sa naissance en 1987 et a conduit à la création de tout un département de contrôle comptable depuis quelques années. Ce département, de par son organisation et son approche reflète bien quelques descriptions des faits relatifs au contrôle interne. C'est là que nous avons effectué notre stage académique, stage au cours duquel nous avons eu l’occasion de prendreconnaissances de cette grande structure et dont la présentation fera l’objet de la première partie du présent rapport. La deuxième partie quant à elle traitera de l’étude du contrôle comptable objet de nos travaux. Bien évidemment les remarques et suggestions vont précéder la conclusion de ce rapport.

Afriland First Bank est à la fois une banque commerciale et une banque d’affaire détenue par lesprivées dont le siège social se trouve à Yaoundé-Hippodrome. C’est une société anonyme au capital de 7.500 milliards de F CFA réparti entre deux grands groupes :
- Un groupe de privée africain conduit par le Dr Paul K. FOKAM.
- Et un groupe financier européen (minoritaire) ayant pour tête de file la FMO.

Historique et Evolution

I. Historique

AfrilandFirst Bank a été crée en 1987. Elle s’appelait alors CCEI (Caisse Commune d’Epargne et d’Investissement. Mais prêtant à confusion avec une coopérative d’épargne, elle devint CCEI BANK en mars 1994 Puis Afriland First Bank le 1e janvier 2002. Ceci dans la volonté pour ses dirigeants de :
[pic] Refléter ses racines africaines tout en exprimant une vocation de banque universelle et une ambitionde leader à laquelle elle continue de travailler avec conviction et détermination.
[pic] Souligner les performances de ses ambitions après 20 années d’expertises, lesquelles se traduisent aussi bien dans la diversité et l’originalité des produits que par la densité de son réseau au Cameroun, en Afrique et dans le monde.
• Ouvrir de nouveaux horizons en proposant à la clientèle des...
tracking img