Le controle des armes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1208 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
"Les hypocrites appellent aux contôle des armes"

Je ne possède pas d’arme à feu car c’est strictement interdit à New York. Une fois en 1987, je me suis arrêté à Times Square et ai pris en stop vers 3h du matin ce que certains médisants appelleraient des « voyous ».

 J’ai pris quatre passagers, trois à l’arrière et un à l’avant. La plupart des chauffeurs de taxi ne s’arrêteraient pas pourprendre quatre jeunes gens à cette heure-ci, ils ne s’arrêteraient tout simplement pas. Les chauffeurs de taxi sont les premiers à subir des actes criminels pendant leur travail.

Je leur ai demandé où ils allaient et ils me répondirent “Bushwick”

A cette époque les trois pires quartiers de New York City se situaient tous à Brooklyn et formaient un terrible triangle : East New York, Bushwickand Brownsville

« Je vous emmène à une seule condition ».

« Laquelle ? »

« Que vous ayez tous des armes. Ce quartier est très dangereux et il n’y a pas moyen que je vous dépose à cette heure tardive à moins que vous soyez en mesure d’assurer vous-même votre protection ».

Alors qu’ils riaient tous je leur expliquai quelque chose à laquelle ils n’avaient pas pensé : la seule raison pourlaquelle les démocrates poussent au contrôle des armes est que rien ne les effraie plus qu’un noir avec une arme. 

Les plus fervents partisans du contrôle ont des permis de porter une arme ou bien s’entourent de gardes du corps bien armés. Ils n’appellent pas au contrôle des armes pour écarter celles-ci – ils savent très bien qu’ils seront toujours capable d’en obtenir une- mais pour éviter quevous en ayez entre vos mains. 

Je suis républicain. Je voudrais voir une arme dans les mains de chaque afro-américain à travers le pays.

“Nous protéger de la vermine”

J’ai possédé de nombreuses armes durant ma vie et je suis un tireur avisé.

Les crimes avec violence ont constamment augmenté aux Etats-Unis ces seize dernières années et il n’y a jamais eu autant d’armes. A Washington DC etNew York, où le port d’armes est interdit, il y a un taux de criminalité astronomique.

Personne ne devrait craindre un citoyen respectueux des lois de posséder une arme à feu de même que nul ne devrait craindre un homme sobre au volant d'une voiture.

"Contente de compter seulement sur notre système d’alarme"

Le sénateur Barack Obama avait dit pendant les primaires que lorsque les gens ontpeur, ils s’accrochent aux choses qui les rassurent. Il parlait de la religion et des armes à feu. Il a raison, les gens s’accrochent à la religion pour se rassurer, comme un rocher au milieu de la tempête. Combien d’églises à travers ce pays font le plein chaque dimanche matin de gens qui chantent « Je me raccrocherai à notre solide croix » En ce qui concerne les armes, mon Dieu, ils s’yaccrochent aussi fort que je suis surprise qu’ils arrivent à tirer dans le bon sens.

Mon père était dans l’Armée de l’air quand je suis née. Mes deux sœurs et moi sommes nées sur une base aérienne. Je me souviens de notre maison décorée par de nombreuses médailles et prix - preuve s’il en est de l’expérience de mon père dans le domaine des armes à feu. Il nous a appris le contrôle et le respect desarmes.

J’ai appris à tenir une arme à feu quand j’avais cinq ans. Et, comme une paire des ciseaux, on m’a appris à la manier correctement. J’ai appris à tirer avec différentes armes, du pistolet à air comprimé aux fusils. J’ai tiré sur de nombreuses canettes de la bière et je n’ai jamais raté mon but. Je suis allé aux champs de tir plusieurs fois dans ma vie adulte. Je peux atteindre ma ciblecomme on me l’a si bien appris. Dans un parc d’attraction, je peux très facilement vous gagner un ours en peluche.

Mais est-ce que je possède actuellement une arme à feu ? Non, je n’en ai pas.

Est-ce que je peux ? Oui, sans problème, j’habite au Texas. Ici on peut posséder une arme à feu et la porter sur soi.

Mon mari voyage trois semaines sur quatre et j’ai souvent eu l’idée de garder une...
tracking img