Le controle interne bancaire et ses outils

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 72 (17825 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

REMERCIEMENTS 3

AVANT PROPOS 4

INTRODUCTION 6

PREMIERE PARTIE : DEFINITION DU CADRE DE L’ETUDE ET PRESENTATION DU MILIEU 7

CHAPITRE 1 : CADRE DE L’ETUDE 8

SECTION I : LE CONTRÔLE INTERNE 8

I-Définition du contrôle interne et principes 8
I-1Définition 8
I-2Principes 9
II-Composants du contrôle interne 11

SECTION II : CADRE NORMATIF 16

I-Normesinternationales : Comité de Bâle 16
II-Normes UEMOA-BCEAO 17

CHAPITRE II : LE MILIEU BANCAIRE 19

I- Nécessité de mise en place du contrôle interne au niveau des banques 19
I-1 Raisons internes 19
I-2-Raisons externes 20
II-OBJECTIFS ET FINALITES 20
II-1 Objectifs 20
II-2 Finalités 21

SECTION 2 : Analyse et évaluation des risques inhérents à l’activité bancaire 22

I-Identificationdes risques 22
II-Evaluation des risques 24

DEUXIEME PARTIE :OUTILS DE CONTROLE DE LA BIAO CI 26

CHAPITRE I : PRESENTATION DE L’ENTREPRISE 27

Section I : Présentation de la BIAO-CI 27

I-Historique 27
II-Les différents produits de la BIAO-CI 28
II-1 La BIAO Finance et associés 28
II-2 Epargne Plus 28
II-3 les produits « retraites » 28

Section II : Les textes de référence enmatière de contrôle interne 30

II-La chartre d’audit de la BIAO CI 30
I-1Mission et Objectifs 31
I-2 Méthodes et interventions 32
I-3 Principes régissant les relations auditeurs-audités 34
II-Charte sur la prévention du blanchiment des capitaux et du financement du terrorisme de la BIAO 35
II-1Définitions 35
II-2Principes généraux 36
II-3 Phases et mécanismes du blanchiment 37III-Surveillance des risques majeurs 39
III-1Définition 39
III-2 Intérêt de la Surveillance des Risques Majeurs 40

CHAPITRE II : MISSIONS ET OPERATIONS DE CONTRÔLE 41

Section I : Processus de déroulement d’une mission de contrôle 41

I- La mission d’audit interne 41
I-1 La phase d’étude 42
I-2 Phase de vérification ou phase de contrôle 43
I-3 La phase de rédaction du rapport 44II-Les autres types de contrôle 45
II-1 Les contrôles de caisse 45
II-2 Les contrôles inopinés 45
II-3 Le contrôle de l’activité de change 45
II-4 L’activité de COMPLIANCE ou de Blanchiment d’argent 46

SECTION 2 : Critiques et Suggestions 49

I-Critiques 49
II-Suggestions 50

CONCLUSION 52

GLOSSAIRE 54

BIBLIOGRAPHIE 56

REMERCIEMENTS

Nous tenons à remercier de toutnotre cœur :

-Nos parents respectifs, qui nous ont toujours soutenu moralement ainsi que financièrement

-Mr ABBE, Directeur de l’Audit et du Contrôle Interne de la BIAO

-Mr ATTEY, chef du département Audit et Contrôle Interne de la BIAO, pour sa disponibilité, sa gentillesse, et ses nombreux conseils

-Tout le service Audit et Contrôle Interne de la BIAO CI

-les membres du jury quiont bien voulu nous honorer de leur présence

AVANT PROPOS

Dans un souci d’acquérir plus de savoir afin d’être des professionnelles aguerries, nous nous sommes inscrites au groupe PIGIER ; à cause de sa grande renommée en vue de l’obtention d’un D.S.S.
En effet le Groupe PIGIER a été crée en 1850, par Gervais Pigier pour les besoins de son entreprise. Cette initiative s’étant révéléun succès total, il ouvrit d’autres écoles dans le but de former des cadres et techniciens compétents et efficaces pour d’autres entreprises. Ce fut le début d’une longue et glorieuse marche pour ce groupe.
Ainsi le groupe PIGIER COTE D’IVOIRE, créé depuis 1956, fait partie d’un groupe international français de formation professionnelle, avec une équipe dynamique et compétente ainsi qu’unepédagogie particulière.
On y trouve un éventail de filières :
B.T.S (Brevet Technicien Supérieur) : Finances Comptabilité
Secrétariat Bureautique
Informatique de Gestion
Communication d’Entreprise...
tracking img