Le corps dansant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4328 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Article
« Le corps dansant, une utopie en mouvement » Michèle Febvre
L'Annuaire théâtral : revue québécoise d’études théâtrales, n° 12, 1992, p. 105-116.

Pour citer la version numérique de cet article, utiliser l'adresse suivante :
http://id.erudit.org/iderudit/041178ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir.

Cedocument est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/documentation/eruditPolitiqueUtilisation.pdf

Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval etl'Université du Québec à
Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : erudit@umontreal.ca

Document téléchargé le 22 November 2010 04:40

Michèle Febvre

Le corps dansant, une utopie en mouvement
«Oui, il est difficile de parler dedanse. C'est un objet non pas tant léger qu'evanescent. Je compare les idées sur la danse, et la danse elle-même, à de l'eau» (Merce Cunningham).

Le corps dansant d'aujourd'hui ne peut être dissocié des propositions antérieures faites par la modem dance sur plus d'un demi-siècle et par celles de Merce Cunningham et de la danse postmoderne depuis le début des années soixante. C'est donc le parcoursdu corps dansant à travers ces trois moments que je vais tenter succinctement de jalonner. La modem dance: redonner du corps à la danse S'il est de bon ton aujourd'hui de vilipender la modem dance accusée d'expressionnisme dépassé, mais surtout d'un certain pathos, il faut cependant souligner le regard fondamentalement différent que ses chorégraphes d'avant 1950 ont posé sur le corps dansantclassique, verticalisé, aligné et «harmonieux» selon l'ordre légal, pour en construire un autre: la danse en effet ne peut pas échapper aux «techniques du corps» qui l'inscrivent dans une histoire, celle de la danse et du corps.

106

L'ANNUAIRE THÉÂTRAL

Le corps «moderne» des Martha Graham, Mary Wigman, Doris Humphrey pour ne citer que quelques têtes d'affiche, constitue une véritable rupturepraxéologique dans la mesure où il a réintégré, entre autres, les pouvoirs expressifs du souffle, c'est-à-dire la respiration comme passage du dehors au dedans du corps en une circulation infinie creusant vers le sexe. La respiration, le souffle et maintenant la voix, marquent de plus en plus la quasi totalité de la danse actuelle, alors que, dans la tradition classique, la visibilité de l'effortétait soigneusement cachée, les sons incongrus, le corps interdit de parole. Le corps dansant de la modem dance s'est aussi proposé dans un jeu démultiplié sur la tonicité et l'énergie corporelles, les fameux «dynamismes» et «qualités de mouvement» répertoriés par Laban, renvoyant au même jeu infini des émotions qui modulent aussi notre circulation énergétique. Entre extase et douleur. De plus,les lieux générateurs de mouvements ont été déplacés de la périphérie (bras, jambes, tête) vers le centre du corps (thorax et pelvis) et le jeu entre tension et détente, soutenu par la dynamique respiratoire, a érotisé toute la profondeur corporelle. Pour les tenants de la modem dance, il s'agissait de mettre en scène un corps mu par la dynamique émotionnelle et corporelle et de faire agir lescentres vitaux, tronc, bassin, non comme points d'appui pour une motricité périphérique mais comme déclencheurs de mouvements. Par ailleurs, le sol n'était plus seulement le lieu où l'on meurt, plus seulement celui où l'on prend appui pour mieux s'élever mais aussi celui où l'on aime. En effet, la modem dance a redéfini de nouveaux rapports à la pesanteur en ne cherchant pas systématiquement à la...
tracking img