Le corps de l'enseignant dans la classe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3745 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'ouvrage qui va être présenté est Le corps de l'enseignant dans la classe écrit par Claude Pujade-Renaud et publié en 1983. Cette auteure est enseignante en science de l'éducation. Cette étude est issue d'une thèse d'Etat collective intitulée "Communications non-verbales en situation éducatives", elle est soutenue en collaboration avec Daniel Zimmerman qui est un ancien instituteur spécialisétravaillant au département des sciences de l'éducation à l'université de Paris VII-Vincenne. Le début de leur collaboration date de 1972. C'est une recherche de type clinique en science de l'éducation avec une orientation psychanalytique ce qui:" offre ainsi une occasion d'explorer comment les inconscients résonnent dans la diverssité des situations réelles" page 2.L'un des premiers ouvrages dans cetype d'approche est de Georges Devereux qui est pionnier de l'ethnopsychanalyse démontrant le nécessité de combiner plusieurs approches. Son oeuvre s'intitule De l'angoisse à la méthode. Claude Pujade-Renaud a pour projet d'étudier le corps dans la classe du point de vue de l'enseignant et de l'enseigné( Le corps de l'élève dans la classe qui complète l'ouvrage étudié ici).L'étude s'est organiséeautour de la question des rapports entre le corps et le langage. Elle utilisera comme outils d'analyse des entretiens non directifs concernant dix enseignants du secondaire pour pouvoir mener des entretiens longs et profonds. Ces cinq hommes et cinq femmes, de divers âges, d'origines géographiques diverses et de disciplines diverses seront conviés à parler de leur expérience corporelle dans laclasse pour que l'auteure puisse en tirer des explication et donc de dégager un sens à travers les descriptions. Il semble important de préciser que l'enquête a était conduite durant l'année scolaire 1975/1976 par un psycho-sociologue( inconnu). Ce qui a été saisi durant cette période c'est le mal-être de l'enseignant parcequ'il ne sait pas comment transmettre son savoir, il est embarrassé par soncorps car il ne sait pas toujours l'utiliser. Ce corps dérange également l'institution parce qu'il gène la communication verbale et la relation pédagogique est aussi charnelle. Ainsi, tout au long de cet oeuvre l'auteure soutient le fait que l'utilisation du corps en classe est quelque chose qui s'apprend par des formations pédagogiques, c'est un instrument de la transmission du savoir quel'enseignant doit savoir se servir.
Par rapport à mon objet de recherche cet ouvrage m'a semblé intéressant parce que j'ai pu percevoir comment le professeur se voit et se ressent en classe ainsi que les problèmes auxquels il est confronté. Le sujet est saisi dans sa totalité en tant que professeur mais aussi en tant que personne ce qui est rechercher dans l'étude faite avec mes camarades.
Lors d'unepremière partie il sera décrit comment l'enseignant se perçoit dans son milieu professionnel et donc se qu'il ressent face à cet environnement. Puis, dans une seconde partie il sera mis à jours les méthodes corporelles que l'enseignant utilise pour qu'il puisse mettre en place la relation pédagogique qui doit se dérouler en classe, sans enfreintre la morale instutionnelle qui considère le corpscomme une gène à la transmission du savoir.

Ainsi, d'aprés cette étude le professeur doit réussir à travailler avec des appréhensions qui le perturbe parce qu'il ne se retrouve pas toujours dans son environnement professionnel qui est peut malléable car chacun à son statut, chacun a une fonction spécifique, chaque individu a un rôle à jouer.
Lors des entretiens, tous les professeurs ontparlaient d'un mal-être dans leur personnalité lorsqu'ils sont dans l'institution. Le professeur ressent comme une "coupure" une "séparation" entre ce qu'il est à l'extérieur de l'établissement où il travaille et quand il est dans la rue.Cette coupure, il la ressent également au niveau de sa voix parce que le professeur parle d'une "voix naturelle" et d'une "voix professionnelle". Il a l'impression...
tracking img