Le couple dom juan sganarelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (620 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le couple Don Juan-Sganarelle
I. Sganarelle le valet
* DJ. utilise S. comme porte-parole (c’est son domestique), il lui demande parfois d’intervenir à sa place (Acte III, Scène V : il luidemande d’inviter la statue à dîner avec lui).
* Il n’hésite pas à la sermonner et l’insulter par des termes comme : « traître », « coquin », « maraud », « maître sot »…
II. Sganarellecontrepoint de Don Juan
* Rôle essentiel de S. : mettre en valeur par contraste l’athéisme de DJ., son libertinage. Il défend le sacrement du mariage et a une foi naïve, superstitieuse : il croit au« Moine-bourru », au « Loup-garou », aux « miracles de la médecine ». En tant qu’homme du peuple, il incarne le bon sens populaire.
* Il a peur pour son maître et le met en garde : « le Ciel punit tôt outard les impies » (Acte I, Scène 2) ; « jetez-vous vite dans le repentir » (Acte V, Scène 5). Il pressent sa mort prochaine : « vous serez damné à tous les diables » (Acte V, Scène 2).
III.Sganarelle le confident
* Liens affectifs entre DJ. et S. malgré leurs différences intellectuelles, morales et sociales (26 scènes sur 27 les réunissent).
* DJ. est un solitaire mais ne peut sepasser de son valet
* Sganarelle sert de révélateur, de miroir à DJ. C’est à travers lui et grâce à lui qu’il s’exprime vraiment.
* De son côté, S. ne se gêne pas pour donner son avis, il estd’ailleurs toujours très volubile (Acte I, Scène 1 ; Acte III, Scène I…).
* Pourtant les intentions de DJ. sont souvent ambigües : il place parfois son serviteur sur un pied d’égalité : « je te donnela liberté de parler et de me donner ton avis » (Acte I, Scène 2), mais en même temps il l’humilie et se moque de lui : « Viens maraud, viens » « je te veux bien faire toucher au doigt tapoltronnerie » (Acte III, Scène 5). Ici, il force S. à parler à la statue et refuse de le croire quand celui-ci lui assure qu’elle lui a fait signe.
IV. Sganarelle l’admirateur
* S. est souvent...
tracking img