Le couple franco allemand

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3178 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION
A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, la réconciliation Franco-allemande apparait à tous comme la condition de la paix en Europe.
Pourtant ceci semble bien incertain, en effet la politique de la France vise à empêcher le redressement de l’Allemagne et le sentiment anti-français est très fort en Allemagne notamment dans les zones de l’occupation française.
Cependant après lesdéchirures, le silence et l’oubli pèsent sur le souvenir de la guerre.
Les relations Franco-allemandes se réchauffent progressivement dès les années 1950. Le sentiment anti-allemand va s’estomper car des initiatives sont prises pour rapprocher les 2 pays prenons l’exemple d’une première rencontre de football en 1952 ou encore la naissance de la CECA en 1951, tout ceci contribuent à l’apaisement dela haine.
Les souvenirs distinguent alors les nazis des Allemands. Cependant l’échec du projet de la Communauté européenne de défense (CED) et la préférence donnée à une coopération franco-anglaise sont des obstacles.
Toutefois après la crise de Suez en 1956, Paris se détourne de Londres au profit de Bonn et de la construction européenne en 1957. Effectivement les traités de Rome des Communautéseuropéenne, signés en 1957 symbolise la réconciliation et la coopération Franco-allemande comme condition et moteur de la construction européenne.
Le retour au pouvoir du Général de Gaulle en 1958 est favorable à une relance entre les 2 pays.
Ce couple Franco-allemand est notamment représenté à travers leur chef d’Etat respectifs.
Ainsi comment les 2 anciens ennemis (France/Allemagne) vont-ilsparvenir à s’entendre et mettre en place une relation particulière qui influencera leurs politiques à tout 2 pour aboutir à un projet commun : L’union européenne ?
Nous nous interrogerons ici sur l’évolution des relations Franco-allemandes à partir de 1958 (date de retour du Général de Gaulle) en nous intéressant aux premiers rapprochements Franco-allemands (I) qui passent par des tensions quirestent vives mais avec un espoir de réconciliation (A) et les difficultés rencontrées par la 2ème Génération (B) puis nous assisterons à une intensification du dialogue entre les 2 pays (II) en découvrant l’axe Franco-allemand comme le moteur de la construction européenne (A) et en nous arrêtant sur des relations approfondis mais à la fois ambigües (B) avant la chute du mur de Berlin en Allemagnevers 1989.
I- Les Premiers rapprochements Franco-allemands : le temps des tâtonnements.

Les premiers pas vers l’amitié Franco-allemande furent sans doute difficiles au début mais nécessaire pour enclencher une collaboration entre les 2 pays.

A- Des tensions vives mais avec des espoirs de Réconciliation.

En 1958, le Général de Gaulle revient au pouvoir, c’est un évènement quisuscite beaucoup d’inquiétude auprès de l’Allemagne à l’Est comme à l’Ouest.
En RDA le Général est dénoncé comme un fasciste dont le pouvoir s’appuierait sur les « revanchards de Bonn ». En RFA le chancelier Adenauer éprouve de grandes inquiétudes. En recevant le Chancelier à Colombey-les-deux-Eglises (maison du Général de Gaulle) le 14 Septembre 1958, le Général s’emploi d’abord à dissiper lesappréhensions de son interlocuteur dans un premier temps. Mais suspendant l’application du protocole de Novembre 1957(traité de la CEE), le Général déçoit le chancelier qui souhaite trouver un moyen de doter don pays d’un armement nucléaire.
De plus en demandant à ses alliés anglo-saxons une réforme de l’OTAN, de Gaulle irrite Adenauer qui voit dans cette demande une forme de discrimination à son égard.Donc à se stade la question de l’entente entre les 2 pays n’est pas privilégiés.
Cependant l’attitude que De Gaulle adopte dans ses relations à l’Est en particulier avec la seconde crise de Berlin est jugé très positive à Bonn. Adenauer est soucieux de ne pas laisser ces bonnes dispositions s’estomper avec le temps.
Le plus grand succès de la relation Franco-allemande fut son entente...
tracking img