Le courage selon comte sponville

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (632 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
5. LE COURAGE (‘no guts no glory’, Bruce Willis, acteur bondissant)

Partout le courage est admiré. Qui n’admire les héros ? Cet universel accord en devient presque suspect puisqu’il provientaussi des imbéciles et des méchants qui ne sont pas forcément de bons juges.
Le courage peut par ailleurs servir le bien et le mal : fanatisme courageux est fanatisme.
Voltaire disait que le couragen’est pas une vertu, mais une qualité commune aux scélérats et aux grands hommes. Une excellence donc mais en elle-même ni morale ni immorale.
A ce qu’il semble, ce qui fait du courage une vertu à nosyeux, qui culmine dans le sacrifice de soi, c’est le risque accepté, encouru, sans motivation égoïste.
Comme trait de caractère c’est d’abord une faible sensibilité à la peur. C’est le courage des‘durs’, des guerriers. Ce courage-là serait pathologique pour Kant ou passionnel pour Descartes. Le courage en tant que vertu c’est (on pourrait dire au contraire) affronter la peur quand elle est là,c’est une force d’âme face au danger.
Ainsi il serait pivot (‘cardo’, qui donne cardinale) des autres vertus qui sans lui seraient vaines car pusillanimes : ce point de vue est commun à Aristote et saintAugustin. Mais c’est aussi une vertu en tant que tel qui , comme écrivait Cicéron, ‘permet d’affronter les périls et de supporter les labeurs’.
Il apparaît par ailleurs que la connaissance, retirant àla peur ses objets, nous ôte tout au plus l’occasion de faire preuve de courage... ou d’en manquer ; ainsi, savoir qu’une éclipse est un phénomène naturel et inoffensif ne nous donne vis à vis d’elleaucun courage.
Le courage n’est pas un savoir, c’est un acte personnel de refus par la pensée de se soumettre à la peur, de n’accepter de soumettre qu’au vrai.
Comme toute vertu le courage n’existequ’au présent. Avoir été courageux ne prouve ni qu’on l’est à l’instant ni qu’on le sera plus tard. De même, il n’y a pas de courage à affronter ce qui n’est plus (le nazisme si on veut) ou...
tracking img