Le cout du travail dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1363 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation de SES

Sujet: Le coût du travail suffit-il à expliquer les stratégies internationales des entreprises?

De nos jours, on accuse les firmes transnationales de nuire à l’économie nationale des pays concernés, à cause d’une main d’œuvre bon marché. En effet, le coût du travail est faible dans ces pays, le coût du travail est constitué de toutes les dépenses de l’entreprise liées àl’utilisation de la main-d’oeuvre. Il comprend le salaire brut et les cotisations sociales patronales. L’entreprise est une unité économique et juridique produisant des biens et services pour les vendre sur un marché afin de réaliser un bénéfice.De plus, les firmes internationales sont aussi appelées multinationales, c’est une entreprise de grande dimension) implantée dans de nombreux pays par lebiais de très nombreuses filiales opérant soit sur une zone géographique déterminée, soit sur le monde entier. Dans quelles mesures peut-on dire que le coût du travail est un facteur déterminant des stratégies internationales des entreprises? N y a-t-il pas d’autres facteurs qui peuvent l’expliquer? Nous verrons dans un premier temps, que le coût du travail explique en partie les stratégiesinternationales mises en place par les firmes internationales, et dans un second temps, qu’il existe d’autres facteurs qui peuvent l’expliquer.

Dans un premier temps, nous remarquerons que le coût du travail explique en partie les stratégies internationales mises en place par les firmes internationales avec une évolution des stratégies internationales. On remarque qu’il existe une main d’œuvremoins chère dans les pays ateliers, comme ceux d’Asie et d’Amérique latine qui connaissent une forte délocalisation. En effet, par exemple en Hongrie le coût moyen de la main-d’œuvre dans l’industrie manufacturière en 2001 était de 3,4 dollars par heure, au Mexique il était de 2,3 dollars par heure tandis qu’ aux Etats-Unis il était de 20,3 dollars par heure et en Europe de 18,4 dollars par heure(doc5). La délocalisation est un transfert d’une unité de production d’un pays vers un autre. De plus, on remarque dans les PDEM, une baisse du secteur secondaire et une amplification du phénomène qui mène patrons et cadres à la délocalisation, ils ne sont plus épargnés. On peut prendre un exemple, plus de 3 millions d’emplois de cols blancs américains seront délocalisés dans les pays émergents d’icià 2015. (doc6). D’autre part, les stratégies de marché mises en place par les entreprises permettent une implantation de filiales ateliers, ce qui entraîne une division internationale du processus de production et la constitution de grands groupes, c’est le holding. Par exemple, en Inde, une ville est devenu la capitale des hautes technologies du pays, elle compte plus d’informaticiens que laSilicon Valley aux Etats-Unis; et de nouvelles compétences ne cessent de se rajouter (pharmacologie, analyse en recherche et développement…). En effet, toutes ces stratégies ont permis d'introduire le progrès technique dans des pays en voie de développement.
De plus, le coût du travail explique en partie les stratégies internationales mises en place par les entreprises internationales grâce auxavantages du libre-échange. En effet, David Ricardo crée la théorie des avantages comparatifs, chaque pays doit se spécialiser dans les productions la où il est le meilleur, où il possède un avantage comparatifs, ou le désavantage comparatif le moins grand d’où la mise en place d’une division internationale du travail. En effet, un pays sera meilleur ou moins bon dans un domaine que dans d’autres,donc la spécialisation devra se faire dans le domaine où l’avantage relatif est le plus grand et avec les gains de productivités acquis le pays pourra importer des produits qu’il n’aura pas exploité. D’autre part une modification a été apportée à cette théorie, c’est le théorème HOS, qui a été proposé par Hechscher, Ohlin, Samuelson. Ils n’étaient pas d’accord avec le fait que chaque pays doit se...
tracking img