Le cpe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (324 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le gouvernement avance trois objectifs pour le CPE : des créations d’emplois pour les plus jeunes ; une meilleure prise en compte des difficultés des entreprises face à l’incertitude,une intégration plus forte des jeunes au marché du travail mais aussi à la vie sociale. Ces objectifs ont-ils des chances d’être atteints ?
D’abord, le CPE est-il vraiment un ContratPour l’Emploi ? Contrairement à ce que l’on peut souvent lire ou entendre, il n’y a pas de consensus parmi les économistes concernant les effets de la protection de l’emploi sur lechômage . Le gouvernement attend avant tout du CPE qu’il entraîne des créations d’emplois pour les jeunes dans un climat d’incertitude où les entreprises ne peuvent pas toujours embaucher enCDI. Lorsqu’un employeur prévoit une embauche pour répondre à une reprise de son activité, mais qu’il doute de la solidité de cette reprise, il peut être réticent à proposer un CDI. Ilpeut alors proposer des stages, ou des CDD de courte durée qui lui permettent de ne pas s’exposer aux difficultés de licenciements potentiels. Avec le CPE, les entreprises pourraientoffrir des « CDI » tout en attendant que la reprise se consolide. C’est cette logique qui sous-tend l’idée selon laquelle ce contrat permettrait de créer des emplois qui n’auraient pas vule jour avec les seuls CDI. Mais si le CPE facilite l’embauche, il facilite aussi le licenciement. Si dans les deux ans suivant l’embauche, l’activité ralentit, les contrats serontplus facilement interrompus, ce qui augmentera l’afflux de jeunes vers le chômage. Pour que le CPE permette des créations nettes d’emplois à long terme, il faut que l’incitation àl’embauche l’emporte sur la tentation de licencier. Sur quelle base nos ministres ont-ils pu trancher entre les effets positifs et négatifs d’un assouplissement des conditions de licenciement ?
tracking img