le cri - Edouard Munch

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (379 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
« Le cri » d’Edouard Munch (1893)

Biographie : Edouard Munch (1863-1944) est un graphiste et peintre expressionniste norvégien. Il peut être considéré comme le pionnier de l’expressionnisme dansla peinture moderne. La maladie et la mort endeuillèrent sa famille. Ces décès lui donneront le goût des représentations morbides. Son art sera qualifié de « dégénéré » par les nazis, et plus de 80de ses œuvres seront brûlées.
Analyse : Au premier plan, sur un pont dominant la mer, se trouve un homme qui se serra les tempes à deux mains et crie. Il a la bouche ouverte et son corps sembledéformé par la douleur. Deux autres personnes sont derrière lui. Ce sont des silhouettes sombres. Peut-être le suivent-elles ? Ce personnage ressemble à un fantôme. Il semble flotter dans les airs. Sestraits ne sont pas caractérisés, il n’a pas d’identité. Son image dérange le spectateur, elle est troublante. En arrière-plan, un paysage ondulant où la mer et les montagnes se mêlent au cial. Lacomposition est simple : la barrière et le sol forment des lignes de force qui convergent vers un point de fuite situé à gauche et donnent ainsi profondeur et perspective au tableau. Les couleurs sontvives et contrastés. Ce ne sont pas les couleurs de la réalité. Le rouge renvoie au feu et au sang et donc à la souffrance. Le bleu noir symbolise la mort, le vide et l’absence de vie. Ces couleurs nousinforment sur l’état d’esprit de l’artiste et sur ses sentiments forts et violents. La touche et le geste du peintre sont très présents. La gestuelle est agressive, la toile est strillée. Lestouches de peintures sont épaisses et tortueuses. Les mouvements du pinceau expriment à eux seuls l’angoisse et la panique qui surprennent l’artiste. Le vertige est partout dans ces lignes. Munch y traduitson obsession de la mort et de la folie. Cette œuvre est typique de l’expressionnisme qui traduit l’acte par lequel l’homme se délivre de ses terreurs. Munch parvient à nous montrer son angoisse....
tracking img