Le culte de l'urgence

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 7 (1542 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 19 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
COMPTE-RENDU Le culte de l'urgence

Nicole Aubert, sociologue et psychologue, est professeur à l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris. Elle est l’auteur ou co-auteur de nombreux livres dont, notamment, L’individu hypermoderne (2004) et Le coût de l’excellence (2007). Ses recherches sont souvent basées sur l’individu nouveau, « hypermoderne », issu de la mondialisation de l’économie, dela philosophie libérale individualiste et du culte de la performance.

Lien thème livre avec thème général Ce livre est le fruit d'une recherche menée au sein de grandes entreprises aux secteurs d'activités variés, et d'un travail effectué avec des médecins du travail et des psychiatres confrontés aux problématiques de la vie en entreprise. L'auteur propose une réflexion sur la mutation durapport au temps dans notre société, et la manière dont il redéfinit l'identité de l'individu contemporain. Nous vivons sous le règne de l'urgence généralisée et c'est l'identité même de l'individu contemporain qui s'en trouve modifiée : l'individu hypermoderne est un homme flexible, pressé, vivant dans le présent immédiat, qui trouve dans l'action seule le sens de son existence. Définitionimmédiateté, instantanéité et urgence Depuis la fin des années 80, l'avènement de la mondialisation économique a introduit une nouvelle temporalité au sein des entreprises. Réservé jusqu'alors aux marchés financiers, le règne de l'urgence s'est généralisé par contagion à l'ensemble de l'entreprise grâce à l'avènement des technologies en matière de communication de l'instantané. En effet, laculture dirigeante s'est convertie à la logique financière (importance du cours de l'action) et le reste de l'entreprise subit cette logique sans forcément la comprendre. Comme le constate l’auteur « la logique des actionnaires a pris le pas sur celle des gestionnaires". L'urgence est valorisée, le mode de fonctionnement dans l'urgence est valorisé: une entreprise est vraiment efficace seulement sielle vit sous pression temporelle. On assiste à un conflit entre le temps mondial des marchés, le temps stratégique des entreprises (qui devient calqué sur celui des marchés) et le temps psychologique des individus. Les individus se trouvent alors sous la pression de la performance. Ce règne de l'urgence a ainsi un coût humain et social dont on ne parle encore que très peu. L'aspect humain estbalayé au profit de la recherche de rentabilité permanente. L’entreprise est dans une course effrénée à la rentabilité, la demande de générer un rendement de 15% par an sur fonds propres hante tous les esprits. Les avancées des technologies en matière de communication, permettent un gain de temps considérable (les temps morts des transports sont réinvestis pour répondre à ses mails, passer descoups de fils…). L'individu a ainsi le sentiment de maîtriser le temps. Réussir à gérer l'urgence devient source de jouissance car l'homme a la possibilité de lutter contre le caractère irréversible du temps. Mais bien souvent ces technologies comme les téléphones portables, Internet, emails et smartphones autorisent l'urgence en favorisant la réponse en temps réel. Les "cadres fusibles"joignables 24h/24 par leur entreprise sur leur téléphone portable incarnent le mieux cette obligation d'être branché en continu. Cette perméabilité qui s'instaure entre vie privée et vie professionnelle et qui ne leur laisse pas de répit pour déconnecter de leur travail les conduit parfois à "péter les plombs". Cette incapacité à "débrancher" peut devenir psychologique. Le fait de posséder un téléphoneportable induit l'obligation d'être joint à tout moment dans l'esprit de nombreux cadres supérieurs. Ce fonctionnement en temps réel devient permanent. Que l'on soit au travail ou à la maison, la réponse en temps réel aux sollicitations de notre outil de travail devient la norme et se généralise.
Cette logique de l'instantanéité qui sous-tend l'économie, infiltre la vie personnelle et sociale....
tracking img