Le cyle minsky

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 40 (9828 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Cycle de Minsky et Crises Financi`res au 19e si`cle : e e le cas fran¸ais c
Christophe Schalck


R´sum´ e e Ce papier tente de relier certaines crises du 19e si`cle au d´roulement des cycles e e financiers contemporains, notamment le cycle de Minsky. Les crises fran¸aises de 1847 c et de 1857 semblent correspondent ` ce sch´ma puisqu’elles r´sultent des exc`s d’une a e e e phase ´conomiqueascendante, fond´e sur les chemins de fer, et nourrie par le cr´dit e e e dont le d´roulement implique une consolidation dans les sph`res r´elles et financi`res. e e e e Cependant, la crise de 1847 correspondrait davantage a une crise syst´mique. Nous ` e avons alors tent´ d’identifier les facteurs qui ont pu engendrer ce glissement : la vitesse e de circulation de la monnaie et l’instabilit´politique semblent avoir jou´ des rˆles e e o importants.

Mots clefs : cycle de Minsky, crise financi`re, histoire financi`re. e e Classification JEL : E32, E50, N10.



MODEM, Universit´ Paris X-Nanterre, bˆt G, 200 Avenue de la R´publique 92001 Nanterre Cedex, e a e

mail : christophe.schalck@u-paris10.fr

1

1

Introduction
L’id´e selon laquelle les conditions financi`res peuventengendrer des fluctuations e e

´conomiques n’est pas nouvelle. Par exemple, Fisher [1933] consid´rait que l’ampleur de e e la Grande D´pression ´tait due en partie au lourd endettement et ` la d´tresse financi`re e e a e e qui en r´sultait. On a un lien ´troit entre les facteurs financiers et le d´roulement du e e e cycle. On trouve une pr´sentation de ce lien dans les travaux de Minsky o` l’instabilit´ eu e financi`re conditionne la conjoncture ´conomique. La particularit´ de Minsky est que le e e e processus de fragilisation financi`re est totalement endog`ne. Il tend en fait a lier le degr´ e e ` e de fragilit´ financi`re des ´conomies au cycle des affaires et a associer une crise financi`re e e e ` e a ` son retournement. L’analyse de Minsky se place dans un contexte d’essor ´conomique et demutation du e syst`me financier. Cette mutation est principalement li´e a la d´r´glementation permettant e e ` ee e e e la mise en place d’innovations financi`res, et au d´cloisonnement traduisant le d´passement des compartiments pr´existants a l’int´rieur des march´s nationaux. L’ensemble de ces e ` e e ph´nom`nes rend l’activit´ ´conomique plus sensible aux conditions financi`res. e e ee e e u e Ilexiste une autre p´riode de l’Histoire o` l’essor ´conomique fut de grande ampleur : e e e e e il s’agit du 19e si`cle. La croissance ´conomique dans les pays d´velopp´s durant ce si`cle peut ˆtre qualifi´e a la fois de tr`s rapide et de tr`s lente. Elle est lente par rapport a ce e e ` e e ` qui s’est produit dans ces pays depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, mais rapide si on compare avec lessi`cles pr´c´dents. En effet, de 1800 a 1913, pour l’ensemble des pays e e e ` d´velopp´s, le volume du PNB par habitant s’est accru ` un rythme annuel de l’ordre 1,1%. e e a Or, la croissance de ces ´conomies depuis 1500 a ´t´ inf´rieure ` 0,15% par an. Cet essor e `ee e a est dˆ en partie au d´veloppement des syst`mes financiers. En effet, la monnaie va jouer u e e un rˆle croissant dans la vie´conomique car le 19e si`cle est celui de la mon´tarisation o e e e de l’´conomie. Ainsi, d’apr`s Bairoch [1997], la masse mon´taire pour les pays d´velopp´s e e e e e a ´t´ multipli´ par 15 entre 1850 et 1913. Parall`lement a cela, le syst`me bancaire se ee e e ` e d´veloppe. Ce d´veloppement se caract´rise par l’´mergence de nouveaux types de banques e e e e et par l’´largissement du nombre ded´posants et d’emprunteur. On assiste ´galement a e e e ` la r´orientation des op´rations bancaires qui se tournent davantage vers le long terme et e e vers le soutien aux activit´ ´conomiques. Une forte croissance de long terme n’exclut pas ee l’existence de nombreuses fluctuations ´conomiques. La r´volution industrielle a semblee e t—il fait disparaˆ les trends s´culaires (succession de phases...
tracking img