Le dadaisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (278 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Dadaisme

Au cœur de la première guerre mondiale ,
L' Europe n'a jamais été plus sombre et déchirée. En Février 1916 a Zurich quelques « Révolutionnaires »décident de former ensemble « Le cabaret Voltaire » véritable plaque tournante du « Dadaisme ». Il se donne pour mission de divertir ses adhérents en présentant desprogrammes musicaux et poétiques présentés par des artistes présents parmi le public.
Des noms d'artistes vont peu a peu émerger :
-Le sculpteur Jean Arp (Alsacien)
-Lepoète Tristan Tzara (Roumain)
-Le peintre Hans Richter (Allemand)
C'est en ouvrant au hasard un dictionnaire que les artistes tombent sur le mot DADA et qu'ils décidentde nommer leur mouvement.
Ce terme apparaissait en plus a un pied de nez a la guerre, à sa gravité, à sa bêtise.
En 1918 le dadaisme culmine.
Le peintre/sculpteurMarcel Duchamp se joint au groupe Zurichois et donne un impact très important au mouvement. Il crée un concept appelle le « Ready-Made », des objets prêts qu'ilprésente comme œuvre d'art. Le mouvement se poursuit entre 1919 et 1923 accompagné d'artistes qui vont devenir les noms porteurs du dadaisme :
-Francis Picabia
-Man Ray-André Breton
-Max Ernst
Ce mouvement a pris une dimension internationale en étant présent au E.U et en Allemagne.
Aspects du dadaisme :
-esprit d'enfance (naiveté)-jeu avec les convenances et les conventions
-rejets de la raison et de la logique
-utilisation de la dérision et de l'humour
-grande liberté de créativité enutilisant des matériaux inattendus, des formes abstraites et des objet en tous genres.
Les Dadaïstes ont en commun le goût de l'absurde, du non sens, de la provocation.
tracking img