Le declassement des jeunes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5981 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION 
Champ général
Constat statistique
Présentation de la question du thème choisi

I. PROBLEMATIQUE
Ancrage théorique
Présentation des différents articles retenus (faire différence entre différentes manière d’aborder la question) : étudier les articles ensemble car mêmes auteurs
Hypothèses proposées

II. METHODOLOGIE
Outils utilisés
Limites des articles (comparées oudistinctes)

III. RESULTATS
Retour sur les hypothèses
Principaux résultats
CONCLUSION
Convergence / Divergence des articles étudiés
Ouverture
Bibliographie

Aujourd’hui la question du déclassement agite l’univers éducatif français. Pour atténuer les inégalités sociales, le système éducatif à pousser les jeunes à faire des études de plus en plus longues, seulement la demande detravail sur le marché n’a pas avancé à la même allure. Effectivement, on se trouve désormais devant un dilemme : faire des études représente un investissement important pour les jeunes, en choisissant un parcours scolaire plus long, ils renoncent en quelque sorte à travailler et obtenir un revenu. Par contre, cet investissement initial dans les études doit rapporter un revenu plus élevé compte tenu desconnaissances et des compétences acquises au travers de l’éducation.
Seulement, ce phénomène de sur-éducation a engendré une concurrence au sein de la demande de travail des plus diplômés, qui se trouvent obligés d’accepter des emplois moins qualifiés, moins rémunérés et même souvent tout a fait incompatibles avec leur formation et leur niveau d’études. C’est ce qu’on appelle le phénomène dedéclassement. Pierre Bourdieu soulignait déjà qu’un individu est déclassé quand il est contraint de renoncer au classement social qu’il pensait obtenir grâce à son diplôme.
Des études statistiques ont été menées sur ce phénomène, notamment les enquêtes « emploi » de l’INSEE et les enquêtes du Cèreq dites « enquêtes génération » ciblées sur le parcours des sortants de formation et leur qualificationqui, depuis 1990 jusqu’en 2009, reprennent les éléments comparatifs et distinctifs de chaque cas de figure en s’appuyant sur des données statistiques très poussées capables d’expliquer la nature et les sources du déclassement des jeunes diplômés.
Très difficile à mesurer, ce phénomène peut différer selon la méthode utilisée dans la comparaison. Ce sont ces méthodes que nous allons évoquer enpremière partie, en essayant d’expliquer chaque mesure et analyser la solidité des arguments avancés.
Ce phénomène nous a intéressé d’un point de vue professionnel, car nous sommes aujourd’hui les travailleurs de demain, et dans peu de temps nous allons devoir faire face à cette demande de travail et ses multiples disfonctionnements.
Nous allons donc commencer par définir ce phénomène, présenter lesconstats statistiques, notamment à travers deux articles sélectionnés que nous allons étudier, comparer, et analyser pour pouvoir mettre en évidence les convergences et les divergences potentiellement présentes et pouvant répondre a notre problématique.

INTRODUCTION
Déclassement signifie au sens propre du mot faire sortir quelqu’un ou quelque chose de la classe, de la catégorie où il étaitrangé, pour le mettre dans une classe inférieure.
Une personne est alors considérée comme déclassée si son diplôme est supérieur au diplôme nécessaire à l’emploi qu’elle occupe donc, le niveau de formation requis pour son emploi est inférieur à son niveau de formation initial. On peut donc considérer le déclassement comme une forme de sous-emploi qui résulte d’un déséquilibre entre l’offre et lademande de diplômés sur le marché du travail, la demande étant limitée par une pénurie d’emplois qualifiés.
Le déclassement à l’embauche a marqué l’insertion de nombreux diplômés durant ces deux dernières décennies, la France notamment a fortement encouragé les individus à s’investir davantage dans les études, à travers un système éducatif de plus en plus poussé, et de très importantes...
tracking img