Le desir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (770 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Benabderrazik TS10
Ghita 13/01/10
Dissertation : L’objet du désir est il la cause du désir ?
Une personne désire toujours quelque chose qu’elle ne possède pas. Le désir est le signe d’unmanque et d’un sentiment d’inachevé qui pousse le sujet au-delà de lui-même. Le désir est toujours illimité et insatiable.
« Nous ne désirons aucune chose parce que nous la trouvons bonne mais, aucontraire, nous jugeons qu'une chose est bonne parce que nous la désirons. » [Baruch Spinoza]
L’objet du désir en est il la cause ? Désire-t-on vraiment cet objet ou c’est ce qu’il représente qui nouspousse à le désirer ? Dans un premier temps nous analyserons le sentiment de désir chez l’individu et dans un second temps nous montrerons que l’objet désiré n’est pas tout à fait à l’origine de cedésir et pour finir nous verrons comment un individu peut contrôler ses désirs.
Chaque philosophe donne au désir une définition. Aristophane utilise le mythe des androgynes pour le définir. Lesandrogynes étaient des êtres ayant quatre bras, quatre jambes et deux têtes, ils pouvaient s’auto-satisfaire et ils étaient immortels. Ces êtres ont voulu concurrencer les dieux et ont été coupé en deux enguise de châtiment. Donc pour Aristophane EROS (le désir) est la marque d’un châtiment divin qui a séparé ces Androgynes en deux êtres. Ainsi le désir est la recherche de l’autre, de ce que l’on n’apas. Il est considéré comme une nostalgie qui finit par nous désespérer : le désir a donc un coté négatif.
Il s’agit de comprendre que le désir est un mélange de manque et d’abondance : il procèdedu manque mais tend immédiatement vers son contraire et veut être satisfait. Il n’est donc ni dans l’un ni dans l’autre mais dans leur rapport. C’est un « daemon » nous dit Platon : un intermédiaireentre les hommes et les dieux, ou une synthèse de contraires. Pour cela nous allons évoquer « Le banquet » de Platon. Le banquet est un dialogue de Platon consacré à l’amour. Agathon aurait organisé...
tracking img