Le developpement durable et les energies

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1829 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 juin 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Les énergies

Une des composantes essentielles du développement durable.
Doit être pris dans ces 4 dimensions : économie, sociale, environnementale, politique.
L’énergie doit d’abord subir une transformation ou un changement de structure. On ne peut pas créer l’énergie, on peut seulement la transformer, et toutes les transformations ne sont pas réversibles. Nous sommes dépendants des stocksexistants. Toute transformation s’accompagne de perte importante. 2 sortes d’énergie : primaire (charbon) et secondaire (qui a subi une transformation, exemple l’électricité).
4 grands secteurs de consommation énergétique: la production d’électricité, les usages domestiques et tertiaire, l'industrie et les transports. Dans chaque secteur, les énergies n’évoluent pas de la même manière.Transports : dérivé du pétrole
Industrie : le charbon pendant longtps la principale source d’énergie.
Chaque source a un usage limité dans le temps.
La production d’électricité dans le monde :
-charbon : 36% (transformation la plus polluante qui existe)
-gaz naturel : 19%
-uranium : 16%
-pétrole : 9%
-autres : 20% (barrages hydroélectriques)

Consommation d’énergie a explosé : de 1960 à 2003elle a été multiplié par 3.
Pétrole a le plus augmenté, gaz naturel a augmenté de manière régulière, l’énergie nucléaire, hydroélectricité, et le charbon est le seul à avoir diminué.
Depuis 2000, les taux de progression de cette demande sont élevés, simplement parce qu’il y a de plus en plus de pays qui entre dans le dvt économique (Chine, Inde, Brésil, Mexique), ont une consommation importante.Les pays développés (Australie, Nouvelle-Zélande) et certains pays pétroliers, ont de très fortes consommations d’énergies primaires, à l’inverse en Afrique, ils ont une consommation très faible. Corrélation entre dvt et niveau de vie se fait tout de suite mais il n’explique pas tout.
Dépend du climat, des modes de vies, densité de la population, niveau de l'industrialisation et du niveauécologique de l’agriculture.
1er consommateur d’énergie par habitant, le Qatar. Pays où la clim est partout, on ne circule qu’en voiture, forte industrialisation, comme le Koweït, l’Arabie Saoudite, le Bahreïn .
Si on compare les pays européens, on consomme plus en Islande et en Finlande qu’en Grèce ou au Portugal.
Les E-U, gros consommateurs d’énergie, peut-être aussi parce qu’ils en produisent etsurtout qu’il y a une faible sensibilisation sur le dvt durable ou sur les économies d'énergie. 2 fois plus élevé que celle des états européens. Problème de mode de vie et le fait qu’ils soient producteurs de pétrole.
La Russie ont des industries des années 40, gaspillage d’énergie.
Le Luxembourg fait parti des pays consommant le plus car il y a peu de taxes sur les produits pétroliers donc leshabitants des pays limitrophes viennent faire le plein au Luxembourg.

La moins consommée au monde : l’énergie nucléaire. Dans certains pays développés, mais elle va augmenter en proportion dans les autres pays.

Inégalité de la répartition de l’énergie dans le monde.
Consommation a un grand impact sur l’environnement. A différents niveaux : au niveau de la production (pétrole : fuite auniveau du forrage,...), le transport (oléoducs, ce sont des fuites, ils doivent être changés tous les 25 ans, à cause soit du climat, quand il fait froid, amplitude diurne : différences de température, quand il fait chaud, amplitude thermique annuelle = ATA = différence entre le mois le + chaud et le mois le = froid de l’année).
Oléoducs de plusieurs centaines de kilomètres.
La prise de consciencede la pollution est récente. Les scientifiques le savaient.

Les énergies sont classées en 2 paramètres :

énergies primaires ou non : qui ne subissent pas de transformations (énergie nucléaire, énergies produites à partir de l’eau ou du vent (centrale non-thermiques), charbon...
Énergies renouvelables ou non renouvelables (à l’échelle humaine, on calcule les stocs d’ici la fin du 21ème...
tracking img