Le diable

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3957 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier sur le Diable

Selon Anne-Cécile Huprelle, le terme « satan » trouve son origine en hébreu. Il provient du verbe stn qui signifie « celui qui fait obstacle » ou « celui qui s’oppose ». Elle explique que ce terme est avant tout un mot commun utilisé pour parler d’un adversaire. Par la suite, on a recours à un certain élargissement du mot pour cette fois désigner un ange qui auraitpour mission d’épier, voire même d’incriminer les hommes sur terre qui seraient tentés de désobéir à Dieu. Et en dernier lieu, le terme commun satan deviendra l’ « entité » Satan, celui qui a introduit le mal sur Terre. Souvent, le Diable est apparenté au serpent. Son origine est orientale. Un siècle avant notre ère, le Livre de la Sagesse des intellectuels juifs met au jour la liaison entre Satanet le serpent du paradis dans l’épisode où Eve est tentée dans le jardin d’Eden. Ils définissent le serpent comme une émanation de Satan ou bien le personnage de Satan lui-même. A partir de ce moment là, Satan devient le « responsable originel du malheur des hommes ». Anne-Cécile Huprelle développe la symbolique du serpent : « symbole sexuel » dans la religion cananéenne, « symbole de désordre »dans la Genèse. Tout ceci pour montrer que le mal et la transgression sont « extérieurs à Dieu et aux hommes », mais que cependant, ils font « partie de la création ».
On peut dès lors se demander ce que cache la figure du Diable hormis le mal tout puissant.
Nous allons voir que le Diable, qui incarne le mal absolu, est en revanche bénéfique pour l’homme en étant une figure instructrice (I).Et que si le Diable corrompt les hommes, la femme détient en elle-même le mal et s’avère être une sorte de Diable au féminin peut-être plus cruelle que Satan lui-même (II). Enfin, le Diable évolue au fil du temps en étant remis en cause à partir du XVIIe siècle, puis utilisé en littérature afin de critiquer la société (III).

I) Un Diable pédagogue et mentor

Saint Augustin expliqueque « Dieu a permis le Mal pour en tirer le Bien ». De ce fait, le pêché fait partie intégrante du monde dans lequel vivent les hommes. Mais ce mal s’avère inoffensif pour les hommes qui ont la « grâce » selon Robert Muchembled. En effet, c’est ce qu’affirme Saint Augustin dans son livre Sermon : « Aboyer, solliciter au mal, tout cela est dans les moyens du Diable ; mais il ne peut mordre que quiveut être mordu ». Le Diable constitue un moyen d’éducation efficace pour l’homme. Il est, comme le dit Muchembled, un « instrument du Créateur (Dieu) pour corriger les péchés et les défauts des mortels ». L’éducation est indissociable de la punition. Les cercles de l’enfer de Dante dans La Divine comédie décrivent très bien les sanctions attribuées aux hommes puisque les gourmands doivent mangerdes aliments infects, les luxurieux sont condamnés à satisfaire les désirs sexuels des reptiles et des crapauds…
Anne-Cécile Huprelle analyse d’autres sources pédagogiques. Par exemple, croire à l’enfer conduit à l’éducation. En étant «l’ultime punition », l’enfer puni les pécheurs car ils y seront torturés mais surtout, seront privé de Dieu et de sa justice. La journaliste explique que ce n’estpas uniquement un symbole, ni une image mais qu’il s’agit d’une véritable croyance : « On croit à cet enfer, qu’il soit représenté comme une gueule ouverte, dévorant le corps des damnés, ou comme un lieu exigu où sont entassées des corps nus ». Du fait de cette croyance, les hommes qui sont tentés de transgresser sont ainsi dissuadés. Ceci montre donc que la simple croyance permet de faire peuraux hommes et de ne pas se laisser tenter par le Diable. D’autre part, le pacte avec le Diable est aussi un moyen de punir et par conséquent, d’éducation. Anne-Cécile Huprelle donne une définition de ce pacte : « c’est la damnation éternelle dont le seul remède est la confession ou la protection d’une entité supérieure ». Autrement dit, il s’agit d’une sanction qui peut être levée que si le...
tracking img