Le discours de robert badinter

Pages: 5 (1009 mots) Publié le: 6 octobre 2013
Introduction:
La peine de mort (ou peine capitale) est une sanction pénale ordonnant la suppression la vie d’un condamné. Elle est infligée à une personne, reconnue coupable d’un crime passible de cette peine, à l’issue d’un procès organisé par une juridiction légale appartenant à un état dont la législation prévoit ce châtiment. Elle existe depuis les premières civilisations.


RobertBadinter, né en 1928 à Paris, est un homme politique français. Il fut membre du Parti Socialiste. Avocat de profession, il s’est illustré dans de célèbres procès. Il fut Ministre de la Justice de 1981 à 1986 puis président du Conseil constitutionnel de 1986 à 1995.


Conseil constitutionnel : organisme créé par la Constitution française de la Ve république de 1958 qui a pour mission de contrôler laconstitutionnalité des lois et des traités internationaux ainsi que la régularité des élections nationales (présidentielles, législatives et sénatoriales) et des référendums.
(Le contrôle de constitutionnalité est un contrôle juridictionnel exercé afin de s’assurer que les normes de droit d’un Etat, respectent la Constitution).


Cet homme est connu pour son combat en faveur de la réinsertiondes détenus.
Contexte historique : L’abolition de la peine de mort a eu lieu le 9 octobre 1981, pendant que François Mitterrand était président.

Garde des sceaux : L’autre nom donné au ministre de la Justice, membre du gouvernement.



















1eme partie : Il était 3h30 cet après midi quand le Garde des sceaux, Robert Badinter a donc prononcé cette phrase quirejoindra sans doute les grands moments, les grands débats des élus du peuple. Qu’on soit pour ou contre la peine de mort, il est certain que ce 17 septembre 1981 marquera une date puisque cela fait ¾ de siècle que les députés ne s’étaient saisis d’un projet de loi portant sur l’abolition de la peine de mort : c’était le fameux débat de 1908 entre Maurice Barrès et Jean Jaurès. Entre temps, nombreuxsont ceux a batailler à supprimer la guillotine en France à gauche et à droite et face à une opinion hostile. François Mitterrand, 6 mois avant ce débat avait répété son hostilité à la peine capitale. Et c’est d’ailleurs l’un des meilleurs avocats de l’abolitionnisme qu’il a mis devant les députés.

L’abolitionnisme est une doctrine militant en faveur de l’abolition d’une loi, notamment del’esclavage ou de la peine de mort.

2eme partie : Robert Badinter a ensuite écarté l’idée d’un référendum. Il a ensuite réfuté l’argument le plus utilisé par les partisans de la peine de mort sois disant la peur de dissuader les crimes.

3eme partie : Le garde des Sceaux a demandé qu’il n’y ait pas d’amendement à son texte, c'est-à-dire pas de modification proposée pour un projet de loi, qu’il n’y apas de restrictions par exemple pas de peine de substitution et puis il s’est adressé à ceux qui trouve que décidément dans le genre de cas conscience, on a trop souvent tendance a oublié les victimes. Robert Badinter parle de Patrick Henry. L’affaire Patrick Henry est une affaire judiciaire qui concerne le meurtre de Philippe Bertrand âgé de 8 ans :
Le 30 janvier 1976 à 12h30, Patrick Henryenlève Philippe Bertrand à la sortie de son école. Il demande ensuite une rançon de 1 million de francs à ses parents (soit 152 449€). Durant le procès, il a affirmé avoir étranglé le jeune homme lorsqu’il avait constaté que son plan ne se passait pas comme il l’avait prévu. La police s’intéressa très tôt à lui et le mettra en garde à vue durant 47heures, mais il n’avouera rien. Le 17 février 1976, lapolice l’arrête à son hôtel et retrouve le corps du petit sous le lit du meurtrier. Son procès était l’un des plus célèbres de l’histoire judiciaire française :
comme aucun avocat n’a accepté de le défendre, Robert Bocquillon s’est porté volontaire. Il a demandé l’aide de Robin Badinter qui est l’un des principaux abolitionnistes de la peine de mort.
Le procès s’ouvre alors en janvier 1977....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Discours de robert badinter sur la peine de mort
  • Robert badinter
  • Robert Badinter
  • Robert badinter (biographie)
  • Robert badinter aider moi please
  • Biographie robert badinter
  • Commentaire de texte de robert badinter
  • Introduction et ouverture pour le discours de badinter

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !