Le divorce dans els moeurs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2346 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le divorce dans la religion catholique - Divorce.fr ~ le site officiel***
Mis à jour Mardi, 28 Septembre 2010 12:41

Le divorce dans la religion catholique Dans la religion Catholique, s‘il est possible de se marier devant Dieu, il est en revanche impossible de divorcer devant Dieu. En conséquence, les époux ne peuvent demander au prêtre qui a prononcé leur mariage de prononcer leur divorce.Il existe néanmoins une possibilité pour les époux de défaire religieusement leur union en demandant une déclaration en nullité de son mariage.

La déclaration en nullité n'est pas un divorce car aux yeux de I'Eglise le mariage ne peut être dissous. Une déclaration en nullité de mariage est un jugement d'un tribunal ecclésiastique, appelé aussi officialité. Ce tribunal ecclésiastique déclareque le mariage apparemment valide, a toujours été nul depuis son début et était juridiquement inexistant aux yeux de l'à‰glise catholique dès lors que les conditions sont remplies.

1) Causes de nullité du mariage religieux

A) Conditions de la déclaration en nullité de mariage

Pour que l‘Eglise déclare un mariage nul, il est nécessaire d‘invoquer une cause de nullité. Le code de droitcanonique dresse une liste de ces causes. Parmi celles-ci, permettent principalement de demander la déclaration en nullité de son mariage : a) L‘inhabilité matrimoniale (article 1095 du code de droit canonique) Elle existe en raison :

- soit d'un grave défaut de discernement ; - soit d‘une incapacité à  assumer les obligations essentielles du mariage (par exemple la communauté de toute la vie, lebien du conjoint, la fidélité, etc...). b) L‘exclusion du mariage lui-même ou d‘un de ses éléments essentiels à  savoir l'unité du mariage (la fidélité à  un seul conjoint), l'indissolubilité (la fidélité toujours) et la procréation (article 1101 du code de droit canonique) Il y a exclusion de l'unité du mariage lorsqu'une personne se marie avec la volonté manifeste de ne pas respecter la fidélitéconjugale. De même, il y a exclusion de la procréation lorsqu'une personne refuse totalement et définitivement la procréation. Enfin, il y a exclusion de l'indissolubilité lorsqu'elle rejette totalement la perpétuité du lien matrimonial. c) L'erreur sur la personne ou sur la qualité de la personne (article 1097 du code de croit canonique)

1/8

Le divorce dans la religion catholique -Divorce.fr ~ le site officiel***
Mis à jour Mardi, 28 Septembre 2010 12:41

L'erreur sur la personne est une erreur portant sur l'identité même de cette personne qu'on épouse.

L‘erreur sur la qualité de la personne n‘est une cause de nullité du mariage que si la qualité avait été "directement et principalement visée" par l'autre contractant et qu‘elle était donc substantielle pour son consentementau mariage. S'il n'y a erreur que sur une qualité accidentelle (par exemple le fait d'être riche ou pauvre), le mariage est valide. d) Le dol (article 1098 du code de croit canonique) Le dol est une tromperie qui entraîne un vice du consentement. Il doit être commis en vue d‘obtenir le mariage et doit porter sur une qualité essentielle de l‘autre partie (par exemple, lorsqu'un élément de la vied'un contractant - une maladie, une stérilité - est délibérément caché). e) La violence ou la crainte grave externe (article 1103 du code de croit canonique) Il y a violence lorsqu‘un des contractants se trouve aux prises avec une pression telle qu'il est "forcé" au mariage.

Il y a crainte grave externe lorsqu‘il y a menace ou contrainte physique ou morale.

La liste ci-dessus n‘est pasexhaustive. D‘autres causes de nullité peuvent être admises par le tribunal ecclésiastique chargé d‘apprécier la validité de votre mariage. Pour savoir si les faits qui appuient votre demande peuvent constituer l‘une de ces causes, adressez-vous aux membres des tribunaux ecclésiastiques (juges, avocats et notaires ecclésiastiques) qui vous guideront.

2) Preuve des faits
Pour que l‘Eglise accède à ...
tracking img