Le doctionnaire philosophique portatif

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (316 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ouvrage de François Marie Arouet, dit Voltaire (1694-1778), le Dictionnaire Philosophique portatif fut publié à Genève en 1764, et comprenait 73 articles. La dernière version,intitulée la Raison par alphabet, parue en 1769, comprend 118 articles. C’est en 1752 que le projet d’une œuvre collective voit le jour sous le patronage de Frédéric II. On feraitun dictionnaire contre le fanatisme et les préjugés. Seul Voltaire s’intéressera finalement au projet, et c’est après le concours apporté à l’Encyclopédie de Diderot entre 1755 et1758 qu’il s’atèle véritablement à la rédaction de l’ouvrage. Le 18 février 1760, alors qu’il a lancé sa grande campagne contre l’«Infâme», il fait cette confidence à Mme duDeffand: «Je suis absorbé dans un compte, que je me rends à moi-même par ordre alphabétique, de tout ce que je dois penser sur ce monde-ci et sur l’autre, le tout pour mon usage, et,peut-être, après ma mort, pour celui des honnêtes gens.» La formule du dictionnaire lui paraît propre au combat qu’il mène et qui s’est intensifié depuis la mort de Jean Calas. En1763, il affirme: «Je crois qu’il faudra désormais tout mettre en dictionnaire. La vie est trop courte pour lire de suite tant de gros livres; malheur aux longues dissertations.»De l’article «Abbé», ajouté en 1765, à l’article «Vertu», le Dictionnaire philosophique est un pot-pourri de philosophie voltairienne. Impossible de résumer une œuvre qui pariesur la discontinuité en adoptant l’ordre alphabétique. La Préface de Voltaire le précise: «Ce livre n’exige pas une lecture suivie.» L’article nous intéressant ici porte sur la «Tyrannie ». Voltaire se livre à une critique de ce mode de gouvernance en distinguant la tyrannie d’un seul homme et de la tyrannie de plusieurs hommes. Il s’agira de voir...
tracking img