Le dormeur du val

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (780 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
     L'horreur de la guerre a inspiré de nombreux textes, l'un des plus célèbres par la sobriété de sa dénonciation est peut-être le sonnet Le Dormeur du Val d'Arthur Rimbaud. LectureC'est un trou de verdure où chante une rivière. Accrochant follement aux herbes des haillonsD'argent; où le soleil de la montagne fière,Luit; C'est un petit val qui mousse de rayons.
Un soldatjeune bouche ouverte, tête nue,Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,Dort; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,Pale dans son lit vert où la lumière pleut.
Les pieds dans lesglaïeuls, il dort. Souriant comme Sourirait un enfant malade, il fait un somme:Nature, berce-le chaudement: il a froid.
Les parfums ne font plus frissonner sa narine;Il dort dans le soleil, la main sur sapoitrineTranquille. Il a deux trous rouges au coté droit.
Arthur Rimbaud
Annonce des axes      Après avoir montré comment le poète nous dépeint la nature puis l'homme, nous verronsl'interaction réunissant les aspects contradictoires du poème. Etude
I - La Nature
    La nature est omniprésente dans le poème, elle occupe intégralement le premier quatrain, et nous la retrouvons jusquedans le dernier tercet. Elle se caractérise par une impression de vie et de bonheur qui sollicite tous les sens. "Verdure" vers 1 est repris au vers 7 par "l'herbe" et au vers 8 par "vert".   Impression de luminosité avec "les haillons d'argent" vers 2 ; renforcée au vers 3 et vers 13 par le soleil et dont la luminosité est reprise au vers 4 "masse de rayons" et vers 8 " lumière qui pleut" :métaphore qui donne une matérialité à la lumière.    Nature très colorée : vers 9 "les glaïeuls", couleurs assez intenses. Personnification de la rivière qui "chante" vers 1, animation.    Sur le planolfactif, "parfums" vers 12, impression de bien-être et bonheur ; sur le plan tactile, impression de fraîcheur, liquidité, vers 6 "et la nuque baignant dans le frais cresson bleu".    Le mot "val" du...
tracking img