Le doute est il une faiblesse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1184 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Doute est il une faiblesse ?

Le doute est un état passager, rencontré quotidiennement pour l'esprit non philosophe, qui se caracterise généralement par l'incertitude à faire un choix, ou sur l'éxactitude d'une idée. Il est dans ce cas vu comme un état négatif, une défaite de la pensée. quand on doute, on a la désagréable sensation d'etre sans certitude solide sur laquelle nous appuyer.Pour l'esprit sceptique, le doute est une attitude systematique de suspension du jugement, qui s'appuie sur la théorie qu'il est impossible d'accéder à une connaissance certaine. Pour l'esprit carthesien au contraire, le doute est la base de toute réflexion objective. il s'agit là d'une attitude volontaire consistant à remettre en question toute idée non fondée, d'un perpetuel recul sur lesinformations et perceptions que l'on reçoit, permettant à la raison de déduire par elle même des connaissances et d'entreprendre une recherche de la vérité.

lorsque l'on doute, on reconnais que l'on ne sais pas, et qu'on ne parvient pas à trouver le vrai, on est indécis. l'indécision est considérée comme une faiblesse puisqu' elle empeche d'atteindre des but et pousse à la non décision, ce qui estpire que la mauvaise décision. quand le doute prend forme de conclusion, il témoigne d'un renoncement, d'une incapacité à atteindre la vérité. Les philosophes sceptiques, disciples de Pyrrhon, consièrent justement que l'esprit humain est incapable d'acquérir aucune connaissance certaine. ils s'abstenaient de donner une opinion sur tout sujet, et niaient qu'une chose fût bonne ou mauvaise, vraie oufausse en soi. ils doutaient de l'existence de toute chose, et pensaient que nos actions sont dictées par les habitudes et conventions. ils pronnaient la non difference, le non choix. Le doute est alors un choix de pensée, une abstention de jugement et d'affirmation qui prend forme de conclusion d'une recherche de la vérité. Aprés avoir cherché à acquérir le savoir, le sceptique admet qu'il estimpossible de parvenir à des connaissances certaines, son attitude sera donc celle du doute, qui fait suite à un échec de la connaissance. Ainsi la pensée sceptique peut se résumer dans la question "que sais-je ?" et non dans l'affirmation "je ne sais rien" puisque cela reviendrait alors à dire que l'on sait au moins quelque chose. Mais le doute absolu est impossible à mettre en pratique dans la viede tout les jours. on ne peut vivre normalement si l'on doute de tout. Pourquoi sortir de son lit si l'on doute de la réalité du monde? Le doute est finalement vu comme l' affirmation d'une vérité : celle que l' on ne peut s'assurer de la réalité de quoi que ce soit. les sceptiques pourrais donc etre accusés de refuser en réalité certaines vérités.

Un autre usage du doute est possible.Descartes, lui, ne concidere pas le doute comme une conclusion, une fin en soi, mais comme une methode, un un moyen d'acquérir des connnaissances certaines. le doute devient alors provisoire et est négatif : c'est à dire que tant qu'une opinion n'est pas prouvée elle est considérée comme fausse. ainsi descartes élimine de sa vision du doute l'indécision, qui fait la caracteristique des sceptiques, mais latransforme en négation.il rejette l'idée du doute qui laisse l'esprit en suspend. Nous voyons communément dans le doute plusieurs degrés, allant du certain au douteux, en passant par le probable. Chez Descartes au contraire, on ne doit retenir que deux cas : partant du principe qu'il ne peut objectivement y avoir de milieu entre le vrai et le faux, il distingue dans le doute d'une part l'affirmécomme certain, d'autre part le nié, rejettant l'indécision. Le but déclaré de la démarche de descartes est de distinguer parmis ses opinions, connaissances et conceptions, apprises lesquelles sont vraies, si elles résistent à toutes les objections immaginables. Le philosophe remet en cause tous ses savoirs, et les déclare comme érronés tant qu'il n'aura pas démontré la preuve de leur vérité par...
tracking img