Le droit egyptien

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1323 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Généralités
A la différence du droit cunéiforme, le droit égyptien nous a laissé très peu de traces, nous ne disposons ni d’un code ni de coutumes. Nos sources se limitent à quelques contrats tardifs qui ne datent que du 7e siècle avant J.C.
Pour reconstituer ce droit, on a donc recours à des sources littéraires ou à des biographies, mais pas de sources juridiques.

 Territoire
Régimefluvial très important. Une société qui doit essayer de limiter les dégâts, de construire des digues et de rendre le Nil navigable. Résultat : travaux publiques très importants qui sont réalisables seulement si le pays est unifié et si le régime politique est centralisé.
Le Pharaon joue donc un rôle primordial, il a un prestige inégalable, et il est considéré comme infaillible. Et vis versa, lespopulations (les sujets) doivent se soumettre à ses ordres, ils n’ont pas le droit à l’erreur ni à la contestation.

 Religion
Peuple Egyptien est très religieux. Les historiens nous disent que ce peuple était le plus religieux de tous les peuples de l’Antiquité. C’est la raison pour laquelle la pensée religieuse et la pensée politique sont très étroitement liés dans la civilisation Egyptienne.Les Egyptiens sont très préoccupés par la vie dans l’au-delà. Ils croient à la vie après la mort. Et ils ont développés certaines institutions juridiques inconnus des autres peuples de leur époque comme les fondations qui leurs servent après leur mort.

2. Périodes de l’histoire juridique égyptienne
On peut distinguer 4 périodes de l’histoire juridique et politique de l’Egypte :
* L’AncienEmpire (fin du 4e millénaire av J.C. – fin du 3e millénaire av J.C.) : période de la construction des grandes pyramides. Période qui se termine par un morcellement du territoire et par un système de féodalité. Alternance entre pouvoir centralisé, dynastie des Pharaon, et décentralisation.
* Moyen Empire (3e millénaire – milieu du 2e millénaire) : période d’unification de l’Egypte et particularité :Pharaons imposent un régime politique et social dans lequel les valeurs morales jouent un rôle très important.
* Nouvel Empire (deuxième moitié du 2e millénaire) : période de grande conquête militaire (conquiert la Syrie), période d’apogée qui se termine par une catastrophe : les Egyptiens subissent une invasion de peuples étrangers qui viennent s’installer en Egypte. Fin du pouvoir desPharaons. L’Etat centralisé s’écroule et il se met en place de nouveau un régime des féodalités.
* Fin de l’Empire (6e et 5e siècle avant J.C.) : Dernière période d’indépendance de l’Egypte. A partir du 4e siècle, l’Egypte est occupée de nouveau : par les Perses, puis par les Grecs, et enfin par les Romains.

3. L’organisation politique

 Pharaon
Le Pharaon est considéré comme fils du Dieu et,donc, comme Dieu lui-même. Il doit garder son sang pur et ne doit donc pas se mélanger avec les Hommes du commun. Il ne peut pas se marier avec une femme quelconque, il doit se marier avec sa sœur.
Il était considéré comme responsable et tous les fléaux et tous les malheurs qui frappaient le peuple, comme de la fertilité et du bien être du peuple. Cette croyance allait si loin qu’on ne pouvait pasimaginer que le Pharaon pouvait être amené à négocier avec un souverain étranger.
A tel point que lorsqu’il y avait un traité avec des ennemis, on cachait le traité et on montrait un faux traité au peuple pour mettre le Pharaon sous un meilleur jour.
Le pouvoir du Pharaon est absolu, le Droit est ce que le Roi aime. Définition de l’époque. Et la justice est ce que le Roi déteste. Le Pharaon estprêtre, Juge, et il est chef de l’armée. On considère qu’il a un pouvoir magique.

 L’administration centrale
Pendant les périodes de centralisation, il y a un Dieu que tout le peuple adore. Et pendant les périodes de décentralisation il y a plusieurs Dieux qui apparaissent dans les provinces et qui deviennent progressivement plus importants.
Autour du Pharaon, il y a la cours Royale qui est...
tracking img