Le droit internation profite-t-il aux pays africains

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (929 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le premier chef d'État africain à s'exprimer à l'Assemblée générale a été le Libérien William Tubman le 29 octobre 1954, année où de son côté le Négus fit une visite à l'ONU mais sans y prononcer dediscours. Depuis lors à l’exception d’une petite dizaine, tous les chefs d’Etats africains se sont exprimés à la tribune des nations unies. Dans le concert des nations, l’Afrique connaît des hauts etdes bas. A travers l’OUA puis l’UA, elle a joué souvent sa partition au sein des nations unies que ce soit dans le domaine des droits de l'homme, du développement, de l’environnement ou de celui de lapaix et de la sécurité. Les liens historiques entre les Nations Unies et l'Afrique forment une bonne gamme des relations internationales. Elles ont conjugué leurs efforts dans le processusd'indépendance de certains pays, combattu l'apartheid, lutté contre le racisme et la discrimination raciale. Dans une diachronie fouillée, André Levin28 nous enseigne sur les relations africaines dans le concertdes nations depuis Société des Nations (SDN). Partie de deux pays africains seulement, le Liberia et l'Union d'Afrique du Sud, qui en furent membres dès 1920; puis l'Éthiopie en 1923 et l'Égypte en1937, soit quatre pays sur la soixantaine qui constituaient à l'époque la communauté internationale. En 1945, ces mêmes quatre pays participent à la Conférence de San Francisco et sont donc "membresfondateurs de l'ONU". Partis seulement de quatre, le groupe africain compte aujourd’hui 53 puis le Sud Soudan dernier Etats Africain issu du referendum du ……. qui fait le 54eme Etat membres sur untotal de 191. Les Africains apprécient la tendance croissante du Conseil de sécurité de s'en remettre en premier lieu aux organismes régionaux africains chargés de la paix et la sécurité, comme l'Unionafricaine, la Communauté de développement de l'Afrique australe et la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest, en cas de menace à la paix et à la sécurité. Cette reconnaissance tacite...
tracking img