Le fabliau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (333 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
FABLIAU

Oyez, oyez gente Dame ! Ouvrez grandes vos oreilles, je m’en vais vous raconter l’histoire du vilain qui voulait devenir escuyer.

Il était une fois, un pauvre vilain qui vivaitavec sa dame et ses fillots dans une vieille masure qui puirait la misère. Il était si pauvre, qu’il ne s’affublait qu’avec de vieilles défroques.
Un jour, il dit à son épouse : « Fame, jequitte la maison. Je ne veux plus de cette misère, je veux devenir chevalier. Je pars sans respit au Castel Efone où le bon roi Telet m’accueillera ». Sur ce, il enfila sa cotte et ses braies,prit sa giberne et partit pour Castel Efone.
Malheureusement, chemin faisant, il rencontra des larrons. Ils lui demandèrent où il pietonnait ainsi. « Je suis un pauvre vilain, répondit-il. Jevais au Castel parler au roi car je veux devenir escuyer ». Les fripouilles répondirent : « Tu sais, seuls les damelots sont des escuyers. Il faut donc que tu impressionnes le roi. Pour cela,jette lui de la poudre aux yeux ». Le vilain remercia les larrons et repartit.
Il pietonna toute la nuitée jusqu’à l’anjornée. Fatigué, il arriva au Castel où il fut reçu.
- « Que viens-tu faireici, manant ? » lui demanda le roi.
- « Sire, je veux devenir escuyer. Je voudrais guerroyer, bouter les ennemis hors du territoire et mortir les miséreux. Auprès de vous, je ferais bonnepitance et vinasse gouleyante. Et j’épousaillerais peut-être gente damoiselle ».
Le vilain sortit alors de sa sacoche, une petite fiole contenant de la poudre. Il l’ouvrit et envoya prestement lapoudre aux yeux du roi. Celui-ci, fou de rage, hurla : « Gardes, boutez ce coquebert hors de mon royaume ! ». Le vilain trouilla et sortit de sa poche, une gourde contenant de la poudred’escampette. Il l’ouvrit et l’avala goulument. On ne le revit plus jamais….

Moralité : Il vaut mieux rester soi-même. La vantardise et les balivernes sont boursemolles face à la franchise.
tracking img