Le fascisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2658 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Italie Fasciste

L’arrivée du fascisme

a) La conquête du pouvoir
Les fascistes prennent le pouvoir
Après 1918, l'Italie traverse une crise violente. L'inflation, l'augmentation de la dette publique, bouleversent l'économie et provoquent des troubles sociaux. La montée des prix ruine la petite bourgeoisie et le chômage s'étend. Influencés par la révolution bolchevique, lesouvriers réclament de meilleurs salaires, et les paysans veulent le partage des terres ; ils occupent les usines et les grands domaines. Les nationalistes sont déçus : l'Italie qui réclamait toutes les terres irrédentistes ne reçoit que le Trentin et pas l’Istrie et la Dalmatie : c'est la " Victoire mutilée ".

- La situation après la première guerre mondiale :

L'Italie bien que victorieusene sort pas de la première guerre mondiale intacte, elle doit faire face à trois problèmes importants :
+ Le Nord-est industriel a souffert de la guerre, les destructions sont nombreuses et l'endettement et l'inflation sont particulièrement élevés.
+ La population voit son pouvoir d'achat s'effondrer et le chômage progresser. Les paysans attendent la réforme agraire. Le gouvernement estincapable de prendre la moindre réforme et en 1919, les usines sont occupées et les paysans se partagent les terres des grands propriétaires.
+ Les italiens sont déçus par les conclusions de la guerre, car ils ne reçoivent pas les territoires promis par les alliés. Les mouvements nationalistes et extrémistes prennent de l'ampleur tandis que les partis traditionnels ne peuvent s'entendre.

Mussolinicrée le fascisme ( 1919 - 1921 )
Un ancien dirigeant socialiste, Benito Mussolini, exploite ce mécontentement en créant le mouvement fasciste en 1919. Dans chaque ville, dans le nord de l'Italie, un "faisceau " rassemble des anciens combattants déçus, des étudiants sans avenir, des chômeurs et des employés ruinés. Les fascistes utilisent la violence dans la rue afin de se faire connaître ; ilscombattent les socialistes, les communistes et les syndicats. Vêtus d'une chemise noire, ils matraquent, assomment et parfois tuent leurs adversaires. Leur premier programme, encore inspiré de certaines idées socialistes, rencontre cependant peu de succès.

- L'émergence de Mussolini.

En Mars 1919, Benito Mussolini, ancien socialiste, crée un mouvement extrémiste les "Faisceaux italiens de combat".Le mouvement recrute les "déçus" dans leur ensemble sans posséder de réel programme politique ou de gouvernement. Malgré un échec aux élections de 1919, Mussolini poursuit dans cette voie et choisit de réaliser des opérations spectaculaires.
Des commandos sont formés et ont pour objectifs de punir dans les villes ou les campagnes, les "rouges", c'est-à-dire les socialistes et les communistes.Dans le climat anarchique et révolutionnaire de l'année 1921, son mouvement connaît une progression foudroyante. En Novembre 1921, Mussolini fonde le parti national fasciste et dote enfin son mouvement d'un programme. 

La conquête du pouvoir ( 1922 )
Pour arriver au pouvoir, Mussolini change de tactique. Il regroupe les faisceaux dans le Parti national fasciste. En 1921, il adopte un nouveauprogramme plus conservateur afin d'attirer les classes moyennes. Industriels et grands propriétaires financent les fascistes qu'ils utilisent pour briser les grèves. L'état réagit faiblement. La police ne réprime pas les violences du fascisme ; les conservateurs voient dans le fascisme un rempart contre le communisme.
Le 1er août 1922, les syndicats lancent une grève générale pour protestercontre la violence fasciste. Mussolini menace de rétablir l'ordre par la force si la grève ne cesse pas. Les syndicats cèdent et appellent à la reprise du travail. Mussolini, estimant alors que le pouvoir est à sa portée, menace de faire marcher les fascistes sur Rome si la Chambre des députés n'est pas dissoute. Devant le danger de cette guerre civile, et malgré le soutien des troupes fidèles,...
tracking img