Le fascisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (667 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Intro : Après la Première Guerre Mondiale, l’Italie connaît une grave crise économique, augmentation des prix. Les paysans sont mécontents et se sentent délaissés (pas de partage de terres promispendant la guerre). Ils s’attaquent aux grands domaines agricoles. De nombreux ouvriers font grèves. Il y a une impuissance totale des partis politiques italiens. Instabilité politique. Les extrêmes enprofitent. Benito Mussolini, ancien instituteur socialiste, crée le fascisme. Il regroupe tous les mécontents dans des « faisceaux de combat » (1919) qui deviennent bientôt le « Parti nationalfasciste » (1921).
 

Mussolini appelé aussi le « Duce » (guide) va grâce à la propagande ainsi qu’aux faiblesses économiques et politiques de son pays accéder au pouvoir estime le moment propice pour uneaction rassemblés pour marcher sur Rome
I -Marche sur Rome : est la marche des chemises noires fascistes sur Rome pour installer Benito Mussolini au pouvoir le 28 octobre 1922. Cette marche aurait puaisément être arrêtée par les troupes royales car Mussolini ne disposait que de 26 000 chemises noires mal armées. Néanmoins le roi Victor-Emmanuel avait décidé depuis le mois d’août de mettre lesfascistes au pouvoir et lui demande ainsi le 29 octobre 1922 un gouvernement nouveau.
III - Accords du Latran : signé au palais du Latran le 11 février 1929 entre l’Etat italien, représenté parMussolini, et le Saint Siège, représenté par le cardinal Gasparri, secrétaire d’état du pape Pie XI. Ils régularisent la situation avec d’un côté la reconnaissance d’un nouvel Etat souverain, le plus petitau monde : La Cité de Vatican, et de l’autre la reconnaissance de Rome comme capitale de l’Etat italien. Pour ainsi dire, cela signifie que l'Italie prend le Vatican sous sa protection. En conséquence,en cas d'incident place Saint-Pierre, c'est la police italienne qui intervient. Le pape est reconnu comme le chef temporel du Vatican.
Conquête de l’Ethiopie : La seconde guerre italo-éthiopienne...
tracking img