Le fauvisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1183 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Fauvisme
Un des plus grand mouvement de l’art pictural du XXème siècle

1-DEFINITION
-le Fauvisme définition
Le Fauvisme est un courant de peinture du début du XXé siecle. Tiré d’une expression du journaliste Louis Vauxcelles, il débuta historiquement à l’automne1905, lors d’un salon qui créa un scandale, pour s’achever moins de dix ans plus tard, au début des années 1910. Ce mouvementest caractérisé par l’audace et la nouveauté de ses recherches chromatiques. Les peintres avaient recours à de larges aplats de couleurs violentes, pures et vives, et revendiquaient un art basé sur l’instinct. Ils s’eparaient la couleur de sa référence à l’objet afin d’accentuer l’expression et réagissaient de maniere provocatrice contre les sensations visuelles. Pour les peintres fauves, lepaysage qu’ils observent est un prétexte pour comparer la toile avec des tâches de couleurs. D’autres parts, la couleur est l’élément primordial, elle s’éloigne considérablement de la réalité et prend une grande autonomie. Elle n’a plus besoin d’être fidèle à la nature ou au sujet qu’elle représente. Ainsi comme le dit Henri Matisse : « Quand je mets un vert, ça ne veut pas dire de l’herbe ; quandje mets un bleu, ça ne veut pas dire le ciel. »
-Source du fauvisme (Van Gogh entre autres).
Tous sont directement marqués par la génération précédente. Ils tirent les leçons de Van Gogh dont ils retiennent l’acidité chromatique et la vigueur du coup de pinceau. Ils s’inspirent de Gauguin, auquel ils empruntent l’ombre coloré, et de Seurat, a qui ils doivent la touche divisée et la valeurconstructive de la toile laissé vierge. Le fauvisme engage une expérimentation moderne de la couleur qui sera largement reconduite au cours du XXé siècle.
-Un nom né du scandale
On connaît l’origine du sobriquet qui qualifie les artistes dont nous allons faire connaissance de « fauves » et leur tendance de « fauvisme ». Au cours du vernissage du salon d’automne, qui s’ouvre au grand-Palais ; la salleVII, qui réunit les toiles de Camoin, Derain, Manguin, Marquet, Matisse et Vlaminck est jugée innacceptable par l’ensemble des critiques. On parle de « bariolage informes », de « brosse en délires », « de mélange de cire a bouteille et de plume de perroquet ». Plus particulièrement attaquée, la femme au chapeau de Matisse, quand elle ne fait pas rire, attire les foudres et les commentaires les plusvirulents. Un buste placé au centre de la pièce ,œuvre du sculpteur Marque, fait écrire a Louis Vauxcelles : « C’est Donatello parmi les fauves ». La formule plait tellement que la salle est bientôt rebaptisée « La cage au fauves ». Par la suite, les artistes y ayant exposé sont assimilés à cette expression et leur peinture est qualifiée de « fauviste »
2-LES ARTISTES
-Henri Matisse(1869-1954):un des pilier du mouvement
Figure dominante des fauves, c’est un peintre dessinateur et sculpteur français qui travail dans divers ateliers dont celui de Gustave Moreau. Très académique dans ces premiers toiles il s’inspire des nabis puis est fortement influencé par Van Gogh, Cézanne et Gauguin. Il pratique une peinture faite de large aplats de couleurs tout en travaillant à la fluidité de laligne: La Danse, de 1909, est l’une des œuvres monumentales ou s’épanouit son style personnel. De ses voyages,Matisse raporte des toiles aux paysages lumineux et aux corps de femmes opulents.
-D’autres artistes
S’il est bien une caractéristique commune a tous les peintre du fauvisme, c’est bien l’utilisation d’une couleur libéré, explosive, violente. Qu’il s’agisse de paysage(Collioure,chatou) oude scènes urbaines (trouville,Londres), de portraits d’artistes(Derain, Vlaminck) ou de figures (allégories de matisse, chanteuses de van Dongen), la peinture fauviste affirme avant tout une profonde liberté de représentation et une mise à distance du principe de ressemblance.
3-LE FAUVISME ET LA SOCIETE
-Un mouvement sans manifeste
Premier véritable scandale artistique du XXé siècle, le...
tracking img