Le financement de developpemt local

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4596 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
alDÉCEMBRE 2007

Synthèses

ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES

Financer le développement local
Comment le financement du développement local a-t-il évolué ? Quelle incidence des financements publics locaux sur le développement local ? Quelle est la place du secteur privé ? Pourquoi les compétences financières locales sont-elles importantes ? Peut-on exporter lesexpériences du développement local ? Et maintenant ? Pour plus d’informations Références Où nous contacter ? Introduction
Dans une économie mondialisée où la connaissance joue un rôle moteur, la réussite du développement local suppose que le territoire considéré soit vraiment original, attrayant et productif. Tout comme les entreprises doivent innover et investir pour que leurs activités soientcouronnées de succès, les localités doivent s’adapter, se réinventer et se différencier. Elles doivent moderniser leurs infrastructures de transport, de communication et autres, et accumuler du capital humain. Tout ceci a cependant un coût. Toute la difficulté du développement local consiste précisément à trouver les investissements requis, et ce d’autant plus que 30 à 50 ans peuvent êtrenécessaires pour qu’une localité ou une région passe complètement du stade d’« économie industrielle » à celui d’« économie de la connaissance ». Ce type d’investissements est clairement rentable, mais nombre de localités ne disposent pas de l’excédent de liquidité – ou n’ont pas la maîtrise des décisions concernant leurs propres investissements – nécessaire à leur concrétisation. Il leur faut égalementposséder les compétences requises pour pouvoir saisir l’occasion de réaliser un nouvel investissement lorsqu’elle se présente, et partager les risques et les coûts avec d’autres entités publiques et privées, qu’il s’agisse d’accueillir une manifestation d’envergure mondiale, ou d’être sélectionnée comme site d’implantation d’un nouveau centre de recherche. L’investissement constitue en soi un moteur decroissance au niveau local et, de plus en plus, les collectivités locales s’efforcent d’attirer des investissements en vue de renforcer l’entrepreneuriat, l’innovation, le capital humain, les échanges et l’emploi. Grâce à des outils et des approches adaptés, le développement local peut devenir un nouveau domaine d’investissement important, offrant des rendements que ni le secteur public ni lesecteur privé ne pourront se permettre d’ignorer. Nous examinons dans cette Synthèse l’expérience des pays de l’OCDE en matière de financement du développement local, et la façon dont les collectivités locales peuvent tirer le meilleur parti de leurs possibilités d’investissement. ■

© OCDE 2007

Synthèses
Comment le financement du développement local a-t-il évolué ?

FINANCER LEDÉVELOPPEMENT LOCAL

Le développement local est devenu ces dernières années un des éléments du courant de pensée dominant sur l’augmentation de la productivité, la création d’emplois et de richesses, la promotion de l’entrepreneuriat, l’accumulation de capital humain et l’amélioration des revenus. Cela tient à diverses raisons. L’une d’elles réside dans la prise de conscience du fait que l’impact à longterme de phénomènes tels que la mondialisation, la croissance démographique et le vieillissement de la population, les évolutions technologiques et le changement climatique a élargi les marges de manœuvre des économies locales en termes de contribution à la réussite nationale. Dans le même temps, il est devenu de plus en plus clair que les seules politiques nationales ne suffiront pas à remédier auxdisparités économiques généralisées et grandissantes entre régions et localités au sein des pays de l’OCDE, et que le développement local est un enjeu essentiel. Le développement local a déjà sensiblement changé au cours des deux dernières décennies. Le développement économique des villes et des régions est aujourd’hui beaucoup moins axé sur les routes, les ponts et les usines que sur les...
tracking img