Le financement des retraites

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2789 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le financement des retraites

Introduction

L’adoption très récente par le Sénat en France de la loi stipulant l’élévation de l’âge légal de départ à la retraite, visant un passage progressif de 60 ans à 62 ans en 2018, a suscité de nombreuses réactions et des débats sociaux, économiques et politiques, car c’est une question importante qui concerne, plus où moins à court ou à long terme, latotalité de la population française. On dit que cette loi a été introduite afin de résoudre une partie du problème de financement des retraites survenu suite aux évolutions notamment démographiques, le système français de financement par répartition actuel ayant été créé pour s’adapter à une situation spécifique de l’après guerre : une population active croissante qui pouvait ‘financer’ un nombreassez réduit de retraités.

On conçoit que ce système est en péril car on constate un renversement de la situation suite aux différents phénomènes, dont le plus important est le vieillissement de la population. On peut se demander s’il est judicieux de maintenir ce type de système alors que la situation n’est plus la même ? Quels sont les autres systèmes de financement de retraites qui marchent ?Quelles sont les reformes à mettre en œuvre en France ?

Dans une première partie, nous analyserons le système français de financement des retraites et les problèmes nouveaux auxquels il se trouve confronté suite aux bouleversements des dernières décennies dans la structure démographique de la population.
Dans une deuxième partie, nous verrons comment fonctionnent les pays qui ont adopté dessystèmes de financement différents du système français, et nous nous demanderons s’il existe de solutions en termes de changement de système de financement français pour répondre exigences des évolutions actuelles.

I.) Le système français de financement des retraites par répartition est-il toujours adapté à la situation actuelle?

a.) Le système français actuel de financement par répartitionet ces avantages

Au niveau mondial, les systèmes de financement de retraites les plus répandus sont le système de financement par répartition, adopté par la France en 1945, et le système de financement par capitalisation.
Le système de financement par répartition est un système des retraites où les actifs payent des cotisations qui sont réparties entre les retraités. Cette répartition répondau principe de solidarité intergénérationnelle, ayant pour résultat un transfert du pouvoir d'achat entre générations, et échappe totalement à la finance privée.

Le système français de financement des retraites par répartition a été conçu de manière à répondre à une situation spécifique d’après guerre: les retraités étaient constitués de la population faible de l’entre deux guerres, alors quela population active consistait des individus issus du baby-boom de l’après-guerre, qui pouvait répondre à la nécessité du financement par répartition.

Le système français de financement des retraites est très fragmenté en ensemble puisqu'il existe France plus de 600 régimes de retraite de base et plus de 6 000 régimes de retraites complémentaires, qui fournissent des avantages très inégaux.On peut distinguer quatre grands pôles : le secteur privé, le secteur public, le secteur agricole et les régimes autonomes de non-salariés non agricole (artisans, commerçants, professions libérales) des artisans et commerçants. Selon les chiffres de l’INSEE, le nombre de retraités ayant-droit (percevant une pension) était de 14,5 millions en 2007. En 2007, la pension moyenne (base pluscomplémentaire obligatoire) s'élève à 1095 Euros et 600000 personnes bénéficient du minimum vieillesse dont le montant est alors de 628 euros par mois. Le taux de remplacement (le pourcentage en termes de l’ancien revenu perçu une fois arrivé à la retraite) du salaire individuel moyen est en France de 54%, légèrement inférieur à la moyenne OCDE qui est d’environ 60%. Le taux de remplacement est plus faible...
tracking img