Le front polisario

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 235 (58605 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
EUROPEAN STRATEGIC INTELLIGENCE AND SECURITY CENTER (ESISC)

LE FRONT POLISARIO
PARTENAIRE CRÉDIBLE DE NÉGOCIATIONS OU SÉQUELLE DE LA GUERRE FROIDE ET OBSTACLE À UNE SOLUTION POLITIQUE AU SAHARA OCCIDENTAL ?

S u l dr cind C a d MONI o s a ie t o e lu e QUE , r sd n d l S S T P é ie t e ’ I C E Novembre 2005

OBSERVATIONS MÉTHODOLOGIQUES

F n é nma 2 0 ,’ od e i0 2l ESISC (EuropeanStrategic Intelligence and Security Center) a rpi à sn cmpe d s s cét n l t vi do srain e d n l e d er s o o t, è a rai , e r a ’ evt o a l b o t ’as u a y terrorisme international et des questions stratégiques qui était mené depuis des années par certains de ses promoteurs. L t vid s n l ts e’ er a e a a s d l a l ye ESISC s p ue ’ p i: a  Sur le dépouillement systématique de toutes les « sourcesouvertes » ( un u ,eu sl rs dso il sre q et n d terrorisme et de la j ra x rv e,i e…) i nbe u l u s o s u o v p s s i violence politique et les problèmes stratégiques.  S r e rl in éri s t e éh n e ae da t s e t s erc ec e u d s e t s t t e d s c a gs vc ’ r cnr d eh rh , ao oe ue e notamment aux Etats-Unis, en Europe, au Proche-Orient et en Asie du Sud.  Sur des rencontres régulières avec desresponsables politiques et militaires, des membres de la communauté du renseignement.  Sur des missions de terrain ponctuelles effectuées par des chercheurs de l ’ ESISC o da t s x etma d ts a e x u ’ r ep r ue s n aé p r u . C t a poh ss maiu p r tà l et p rc e yt t e eme e é q ’ ESISC de créer et de développer des ss me d n l e pop c vs d s b ss d d n és (iga hq e, yt s ’ a ss rset e, e è a yi ae e o n e bo rp iu s géographiques, thématiques et, en matière de terrorisme et de criminalité organisée, par « groupes auteurs » et par « groupes cibles » e d urs is uments qui ) t ’t a e nt r cn o rn àlvlainp r n ned stnin, el me aegn rl e d l o cue t ’ a t é u o ema e t e e s s d a n c é éa t e a o e menace relative rapportée à une/des cible(s) donnée(s). C t a a s et s à a i oio d s l ns tatn i s e’ et n l e smi l ds s in e c e te p r a e d l e y e p t i e r ESISC. L pée ta p rsnc dans le cadre des Études d l e rsn rp ot’ srit i e’ ESISC. LESISC p bi p r ie r d n mbe ss oe da a s e d snh s q i o t ’ u l a a l s e o rue n ts ’ l e t e y tèe u sn e lu ny disponibles sur son site Internet : www.esisc.org Pour tout contact : esisc@esisc.org C rp ot et l po r t ec s e e ’ e a p r rs arpi é xl i d l e é uv ESISC, toute publication autre que celles epesme t rv e p rao d ifi l be d n a tr ainér e ra be x rsé n péu s a lli ota e’ j ’ e uoi t r o tu s o ci pél l t a .

Copyright © 2005 ESISC All rights reserved For public release

1

RÉSUMÉ ET RECOMMANDATIONS

A) RÉSUMÉ
Trente ans après le départ du colonisateur espagnol, le conflit du Sahara occidental rs , c ju, orsl. eC ne d S cr év n, l f d mos ’ tbe et à e o r n n éou L o si e éui i tà a i u i do o r e l t e n c 2005, de proroger pour six mois le mandat de la MINURSO (Mission des Na in u is p u l g n s t n du R fr n u t s ne o o r ’ a ia i Or o ’n éé e d m a S h r u a aa occidental)mê sl s c i q el rfrn u (t n ud p i 19) ’ t a , me ’ et l r u e éée d m at d e us 9 1 ne p s i a e s praticable. Les troisparties en cause, le Maroc, ’ l Algérie (qui abrite et soutient le Front Polisario) et le Front Polisario campent sur leurs positions. S ln é e d n e i’ d p n a c i du Sahara occidental est toujours inacceptable pour le gouvernement de Rabat et la société marocaine, le Front Polisario, lui, ne veut entendre pa lrda c n a tes lt n Pour des raisons de géostratégie régionale, il est re ’u u e u r ou i. o soutenu dans son intransigeance par le gouvernement algérien. Ce soutien et de fr s rsin dpo t u s n a n q e u s i ie d ot pes s ilmai e o t me é u l e dz n s ’ e o q q a États à reconnaître une République arabe sahraouie et démocratique ( A D q i ’ t u f t n O R S ) u ne q e i i . n s co p u snergr d rs ,sr l v blé d «micro États » à lr d l e t ’ tro e, u et u a i it e i e a i ’e e a è...
tracking img