Le futur n'existe-t-il que dans notre pensée?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1794 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Nous sommes soumis au temps qui nous emporte. Nous vivons dans le temps mais cela souligne d'abord notre incapacité à nous en extraire. Nous ne pouvons vivre sans. Le temps nous apporte une multitude de sentiment: du regret vis-à-vis du passé, de l'insatisfaction vis-à-vis du présent, ou encore de l'attente ou de l'angoisse vis-à-vis de l'avenir. L'avenir est notre seul perspective, notre seulbut et pourtant, il nous est inaccessible. Le futur est la seule représentation vers laquelle tend notre présent, vers une fin. Le christianisme nous a habitué concevoir le temps comme orienté: la flèche du temps. Or, pour Pascal, le temps est tellement attaché au sentiment de notre existence qu'il ne requière aucune explication. Le temps est-il subjectif? Est-il de l'ordre du vécu personnel, ce quiest imaginé ou encore espéré? Est-il uniquement le propre de l'homme, une des caractéristiques de son esprit? Le futur nous semble présent mais pourtant, il n'est pas explicable ou évocable de manière certaine. Cependant, nous pouvons nous demander si le futur est déjà plus ou moins dans le présent, quel serait le but de faire des projets?
Le futur nous est accessible mais indéterminable. Nouspouvons nous demander si le futur n'existe-t-il que dans notre pensée?
Afin de répondre à cette question, nous verrons, dans un premier temps, que le futur ne peut pas avoir de réel existence en dehors de notre pensée. Puis dans un second temps, nous nous pencherons sur la présence du futur dans le passé et le présent. Et enfin, nous étudierons le futur comme condition de la connaissance.Le temps désigne un écoulement continue allant du passé vers l'avenir, passant par le présent. Saint Augustin, dans les confessions, nous donne deux définitions du temps: le temps tend à n'être plus "le temps a l'être seulement parce qu'il tend au néant"; le temps révèle de notre idéalité. Le passé, le présent et le futur n'existent que parce que nous sommes capables de les penser. Le temps nousest perçu à chacun de manière différente. Tout dépend de la situation vécue. Le temps nous paraîtra plus ou moins lent selon les personnes et les situations. Pour Kant, le temps n'est pas une substance mais une forme de la connaissance humaine. C'est l'un des principes d'organisation de l'expérience que l'homme met en oeuvre. C'est une forme dite a priori qui rend possible l'expérience. Il nous dit"le temps n'est pas quelque chose qui existe en soi, ou qui soit inhérent aux choses comme une détermination objective, et qui, par conséquent, subsiste, si l'on fait abstraction de toutes les conditions subjectives de leur intuition". Saint Augustin arrive par la suite à la conclusion que nous faisons l'expérience que d'un seul temps: le présent qui n'est rien de plus que le point où le futur setransforme en passé. Pour lui, le passé et l'avenir n'existent pas réellement. Ils ne sont visibles que dans notre pensée. Le passé n'est plus, le présent à peine présent disparait, et le futur n'est pas encore. Seul le présent existe en dehors de notre pensée.
Vu que nous avons des traces du passés, nous pouvons affirmer qu'il est ou du moins qu'il a été. Donc seul le futur parait exister quedans notre pensée car il n'a pas une réelle existence. Le futur est effectivement visible que dans notre propre imagination. Il est la description fantasmagorique de ce que je me représente comme étant mon avenir. Il est mon but concrets, il est ce pourquoi j'avance. Le futur est prioritaire afin de déterminer la conscience du temps. Le projet oriente l'action et la pensée, donnant un sens aupassé afin de constituer le présent. Car le temps est aussi la dimension selon laquelle l'homme déploie son activité pour faire oeuvre. Pascal affirme qu'on ne s'intéresse à notre présent qu'en vu de notre avenir. Selon Heidegger, la conscience de la mortalité humaine se pose comme notre limite dans le futur. Les hommes sont alors préoccupé au sens de leur existence. Et c'est ce souci qui nous rend...
tracking img