Le gaulisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1845 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Gaullisme

Livres : Michel Binocle et Documentation photographique du Gaullisme

Introduction

C’est une culture politique majeure de la France contemporaine mais il est difficile à définir à priori. Parce que De Gaulle ne c’est pas soucié de formuler ces vues politique en terme doctrinaux et qu’il a souvent adopté des comportements contradictoires au gré des circonstances et de laconjecture internationale. Le Gaullisme n’est pas pour autant un simple pragmatisme puisqu’il reste aujourd’hui encore quelque chose du gaullisme. Il désigne une réalité plurielle d’abord : l’ensemble des vues et des décisions politiques de Charles De Gaulle mais aussi une culture politique intégrée à un patrimoine national. Il est enfin le ciment des formations politiques successive. Comment nait ets’inscrit cette culture politique dans la vie politique et institutionnelle française ?

De Gaulle et le gaullisme

Le gaullisme s’inscrit dans l’action. On peut distinguer quatre phases inégales mais bien différencié.

Le Gaullisme de guerre de 1940 à 1944

Ce gaullisme de guerre est un acte de refus mais aussi militaire car il dénonce l’armistice en mettant en doute la position de Pétain(vainqueur de Verdun, chef du gouvernement). Il désobéit à la discipline militaire pour mieux dit-il servir les intérêts de la France. C’est au nom d’un patriotisme à toute épreuve que se comprend cette position. Il se mesure au fait qu’il ne demande pas à ses compatriotes de le rejoindre en Angleterre pour servir des forces supplétives à l’armée britannique mais plutôt continuer Outre-manche etdans l’empire la mission de la France afin de poursuivre la guerre. Le patriotisme explique sa démarche mais son analyse géo politique explique le pourquoi de son action pour lui la France avait un Empire, l’Angleterre de son côté continuait la guerre et cette guerre était mondiale. «L’honneur, le bon sens, l’intérêt supérieure de la patrie» commande son attitude dans son discours du 22 juin. Ilfaut comprendre l’appel du 18 juin de Londres par le canal de la BBC, cet appel souligne également l’importance de la force mécanique qui pour De Gaulle va vaincre car il a mené toute une réflexion sur l’armée française et sur la stratégie contemporaine. C’est un penseur militaire. Il a écrit quatre livres consacrés à la stratégie militaire : La Discorde chez l'ennemi (1924), Le Fil de l’épée(1932), Vers l’armée de métier (1934) et la France et son armée (1938). L’avenir appartient à une armée professionnelle au sein de laquelle les chars et les blindés vont jouer un rôle important donc il s’inscrit contre ce que la doctrine officielle de l’école de guerre et de l’Etat-major pense puisqu’ils défendent une stratégie défensive qui repose sur l’artillerie et sur les fortifications. Alors quepour De Gaulle c’est la force mécanique, l’offensive mécanique : les blindés et les chars qui vont permettre de gagner la guerre. La France a perdu la guerre à cause de cette stratégie désuète. Paul Reno va prendre en compte ce qu’il a dit et qui va le fait entrer le 5 juin au gouvernement avant de laisser le pouvoir à Pétain. Le gaullisme de guerre est aussi un acte militaire : cette stratégieoffensive et cette réflexion sur l’armée qu’il a mené. Pour lui la France telle qu’elle a mené cette guerre se trompe de stratégie. Pétain est amené au pouvoir. Unité de la résistance. Défense de la souveraineté de la France et son indépendance : force allié à reconnaitre légitimité (capitulation 8 mai 1945) fait partie de l’ONU. Année marqué par futur.

b. Le Gaullisme de gouvernement : 1948 à1944 /

Tête du gouvernement provisoire : 3 tâches poursuivre la guerre reconstruire et réformer, préparer projet constitutionnel. Deux premières menés à bien. Mène oeuvre législative assemblée constituante (élu en 1945) : droit de vote des femmes, nationalisation des entreprises : Renault, Air France ... , liberté de la presse, gratuité des études, sécurité sociale. Nouvelle politique...
tracking img