Le gouvernement de vichy

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (408 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Amandine Escalé 615

Le gouvernement de Vichy et la collaboration

Suite à la signature de l'armistice en juin 1940, le gouvernement français s'installe à Vichy, dans la zone non occupée dela France. Le maréchal Philippe Pétain fut élu chef de l’état. Il faisait parti des héros de la Première Guerre Mondiale.

     Imposé par Adolf Hitler au gouvernement Vichy, le Premier ministrePierre Laval était au gouvernement de Vichy avec Pétain. C'était aussi un collaborateur avec les Allemands.
Quand le nouveau chef d’état prit le pouvoir la 3eme République n’exista plus dans notrepays.
Le 24 octobre 1940, le maréchal Pétain et Adolf Hitler se rencontre a Montoire. Ceci aboutit à une collaboration entre la France de vichy et l’Allemagne nazie.
Pétain commença la politique decollaboration qui consistait, à la fabrication d’équipements militaires pour l’Allemagne, ainsi que la lutte contre les « terroristes » (communistes, gaullistes et révolutionnaires) et bien sur lesjuifs.
« Cette politique est la mienne. Les ministres ne sont responsables que devant moi : c'est moi seul que l'Histoire jugera »

En 1942, l’Allemagne demandait beaucoup d’ouvriers pourtravailler dans les usines. Hitler demanda alors à Pétain des travailleurs français.

La collaboration a plusieurs formes :

        - collaboration économique : avec l'instauration du STO : Serviceobligatoire du travail (c’est-à-dire l’obligation pour les hommes de 16 à 60 ans d’aller travailler en Allemagne si besoin.)

        - collaboration militaire : avec l'engagement de la Légion desvolontaires français (LVF) et de Waffen SS français sur le front de l'Est pour lutter contre le bolchévisme.

        - collaboration policière : avec l'établissement de listes d'otages, laparticipation de la police française aux rafles contre les résistants et les Juifs, l'introduction de la Gestapo en zone-sud non-occupée, l'ouverture de camps d'internement gardés par des gendarmes français,...
tracking img