Le graffiti

Pages: 5 (1101 mots) Publié le: 23 juin 2013
Le graffiti


Tout d’abord, je tiens à vous préciser que, ce que vous allez voir et lire, n’est en aucun cas une incitation à faire du graffiti, à part s’il y a un cadre.

Le graffiti a toujours été présent depuis la préhistoire, mais bien sûr, sous différentes formes. Le graffiti tel que nous on connaît, a bien changé !

Le graffiti urbain a fait son apparition avec les guerres ainsi queles révolutions, comme la seconde guerre mondiale, le mur de Berlin. C’était une façon de revendiquer une manière de s’exprimer et parfois de montrer ses couleurs.
Suite à cela, dans les années 1960, aux Etats- Unis le graffiti s’est installé, formé de groupes d’individus ayant des points communs, que ce soit l’état social , l’opinion politique et la religion.
L’art se répand, on peut le voirparticulièrement dans le métro .

[pic]

Les métros sont alors saturés de couleurs, de motifs ainsi que des écritures et autres citations ;le but du graffiti à cette époque, était d’avoir la célébrité et la reconnaissance des autre taggers, c’est la simple affirmation d’une identité.


Dans les années 70, le graffiti commence à être sévèrement puni par la loi dans le métro new- yorkais .C’est ainsi qu’on le voit apparaître sur les murs des arrondissements les plus défavorisés ainsi que dans les ghettos, les gangs utilisent le graffiti pour marquer leur territoire ainsi que son étendu .
Quand la rivalité était franchie, les graffers formaient des groupes ainsi appelés crew, ce qui permettait de s’unir pour faire des oeuvres spectaculaires comme peindre plusieurs rames de métro.
Suiteà cela, la culture hip hop émerge du graffiti que ce soit au niveau de la musique comme le break dance ainsi que des fêtes organisées en plein air appelées sound systems.
Puis la culture s’étend dans l’Europe : comme à Paris, à Berlin, à Amsterdam et surtout à Barcelone.
Le graffiti évolue rapidement et au début des années 2000 ,arrive ce qu'on appelle la nouvelle génération. Le lettragedevient plus carré, et l'évolution des technologies de spray lui permet de peindre plus vite, avec de nouvelles couleurs et de nouveaux effets. Cette génération s'inspire de celle dite old school mais s'affirme et fait disparaître les traces de la précédente par son activité intense et la pratique du toyage (le fait de peindre sur un spot déjà occupé). Le mot toy en lui même, désigne un graffeur qui nesait pas graffer.
Le graffeur utilise toutes sortes de matériel, que ce soit la peinture aérosol (avec ou sans pochoir), la peinture à l'aérographe, la gravure sur des vitres, sur des murs, sur des plaques métalliques, sur l'écorce des arbres, le marqueur et le stylo, la craie, la peinture au rouleau ou au pinceau, l'acide (pour vitre ou pour métal) tout est possible ![
[pic]

On peut voir surcette photo un magasin rempli sur les deux murs de bombes prêtes à être utilisées.
Le tag est une signature, le simple dessin du nom de l'artiste. Le geste est généralement très travaillé, à la manière des calligraphies chinoises ou arabes. C'est un logo plus qu'une écriture, et souvent, seuls les habitués parviennent à déchiffrer le nom qui est écrit. Les techniques utilisées sont généralementl'aérosol, le marqueur, l'autocollant, le sticker et, depuis la fin des années 2000, rien ne les arrête, il y a le pulvérisateur. Cette dernière technique, difficile à maîtriser, impose un style basique et lisible des lettres. Une chasse au graff intensive est mise en place dans tout le continent européen, notamment en France et en Allemagne. Un groupe d'opposants à la dégradation est mis enplace début 1992, une brigade anti-tag fait son apparition et met en place un dispositif élaboré pour l'arrestation massive de graffeurs .
Les graffeurs ont pris un certain plaisir à voir voyager leur nom. Non seulement, le déplacement offre une dimension supplémentaire à l´œuvre, mais elle permet en plus au tagueur de se faire connaître à travers les différents quartiers de sa ville ,voire...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • graffiti
  • Graffiti
  • Graffiti
  • Graffiti
  • Graffiti
  • Le graffiti
  • Graffiti
  • graffiti

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !