Le grand paris

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2046 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Grand Paris

Le point qui apparaît le plus important est que nous sommes actuellement dans une phase d’incertitude et surtout dans l’attente du rapport de la Commission Balladur (mi-février) ; cependant d’autres évènements mettent l’incertitude dans l’esprit des élus comme par exemple le rendu des architectes…

La question de faire du Grand Paris une question géopolitique ne se pose mêmepas tellement les représentations et les batailles de pouvoir sont au cœur des débats. Ce dossier montre bien une chose : l’incapacité des élus d’Ile-de-France à produire une réflexion et un projet commun mais par contre les propositions Balladur vont certainement aller à l’encontre de leur pré carré et à ce moment là, il ne fait aucun doute qu’ils feront front commun.

Le syndicat mixte est àl’heure actuelle composée de 70 intercommunalités et mairies dont le paysage politique est : 2/3 à gauche et 1/3 à droite. Au début de la conférence métropolitaine en juin 2006, celle-ci était vraiment un lieu de concertation et de travail mais depuis le climat politique l’entourant s’est dégradé.

Une part des élus voit ce syndicat comme une « machine de guerre » contre l’Etat alors que pourd’autre cela est un moyen de discuter avec l’Etat  confirmation que le syndicat est un contrepoids au Grand Paris de Sarkozy.

Depuis ces débuts, l’UMP des Hauts-de-Seine a mis son veto à l’adhésion du département à ce Syndicat mais la situation est en train d’évoluer. Patrick Devedjian a envoyé une lettre au syndicat dans laquelle il émet le souhait qu’une délégation UMP des Hauts-de-Seine soit reçuepar le Syndicat… possibilité de rencontre  ouverture des Hauts-de-Seine vers les autres élus de l’agglomération parisienne.

Ce ne sont pas les enjeux financiers qui semblent être les plus importants (la mise en place d’un Grand Paris ne sera pas facteur d’économie considérable selon Ronai) mis à part la TP mais plutôt qui aura le pouvoir sur ce territoire…  confirme notre idée d’un enjeuéminemment politique et non d’aménagement. Après une quarantaine de réunions du Syndicat mixte, il n’ a pas été question une seule fois d’aménagement, les réunions de travail restent bloquent à la question de la gouvernance.
La suppression de la TP si elle a lieu sera un facteur de division en plus de tous les autres et aucune forme d’accord ne sera trouvé car chaque élu défendra bien entendu son précarré.

Les différents discours de Nicolas Sarkozy ainsi que la nomination de plusieurs Commissions peut apparaître comme une forme de pression sur les élus pour les obliger à avancer et à réfléchir à de nouveaux projets pour les territoires, la dernière grande réorganisation de la gouvernance parisienne datant maintenant de plus de quarante ans.

La position de Braouezec n’a pas évolué, mêmesi aujourd’hui on parle davantage de mosaïque que de marguerite mais le fond du projet reste le même. Pour Ronai, Braouezec est l’un des rares élus de banlieue a porté un projet et qui est réfléchi à la question de la gouvernance. De plus, la mosaïque est un scénario qui est en cohérence avec ce qui est fait à Plaine Commune.
Cependant on peut noter quelques dissensions à l’intérieur de PlaineCommune, surtout avec les mairies d’Aubervilliers, de Saint-Ouen et de l’Ile-saint-denis.

La crise économique a pour principale risque d’accentuer les inégalités entre les différents territoires de la région. Les territoires qui étaient les plus dynamiques devraient résister mieux que les autres, mais certaines villes comme Gennevilliers qui commençaient à devenir attractives pour lesentreprises…ne résisteront pas à la crise et tout un dynamisme sera à retrouver.

La Commission Balladur
On pourrait presque parler de Commission Balladur-Mauroy car le poids politique de Mauroy semble très important même si la commission est constituée d’autres politiques, d’institutionnalistes…
Etant donné que Mauroy est une personnalité politique d’une telle envergure aussi bien au niveau...
tracking img