Le héros de roman est-il un personnage héroïque?

I. Question de définition.

L'intitulé suggère quelques réflexions sur le sens de héros et d’héroïsme : (je suis le plan de l’article « héros » du Dictionnaire du Roman d’Yves STALLONI) :
1. lemot contient une ambiguïté. D’une part il correspond à « celui qui se distingue par ses exploits ou un courage exceptionnel (particulièrement dans le domaine des armes) » (Robert). Le « héros » estcelui qui fait preuve d’héroïsme comme le dit l’expression « se comporter en héros ». Mais, c’est aussi le « personnage principal d’une œuvre littéraire, dramatique, cinématographique ».
2. dans cettedernière acception, on notera l’utilisation d’une expression figée « héros de roman ». (On remarquera qu’on peut utiliser cette expression pour désigner un personnage réel dont le comportement , le goûtde l’aventure… tendent à le faire échapper à la réalité triviale ou à se complaire dans une atmosphère romanesque.) Le « héros de roman », employé pour parler de roman, n’est rien d’autre qu’unpersonnage, certes essentiel à l’action. Le héros de roman est donc le personnage principal, voire un personnage secondaire qui joue néanmoins un rôle clé dans l’intrigue. On notera, donc, que l’idée de «héros de roman « introduit une hiérarchie du personnel romanesque.
3. la contiguïté du mot héros et d’héroïsme (Comportement exemplaire caractérisé par un extrême courage face au danger et undévouement total à la cause pour laquelle on combat.) n’est toutefois pas anodine. Et le terme « héros » nous aurait été légué par la littérature courtoise : cf. Chrétien de Troyes où le « héros » estcaractérisé par des valeurs guerrières.

II. Où le héros est héroïque.

Le héros de roman est dans certains cas un véritable « héros » au sens guerrier du terme.
1. Dans la littérature du Moyen Age,dans le roman courtois, héritier de la chanson de geste, le héros est un chevalier qui répond à des critères d’héroïsme : il accompli de hauts exploits, livre bataille, etc. C’est la société dans...
tracking img