Le handicap

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4598 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
BANCELIN Philippe ISSM CLAUDEPIERRE Emilie Promo 2008/2011
PETON-WALTER Cédric
RODIER Stephen
THIERRY Jérémy

Etude des politiques sociales

Dossier : Handicap

I) Définition du « handicap »

La notion de handicap est apparue avec la Loi du 30 juin 1975, remplaçant les termes de débiles ou infirmes. Elle représente un progrès important dans la reconnaissance du statut,les droits et la spécificité des personnes handicapées.

En 1980, l’OMS propose à titre expérimental, une classification du handicap, selon Philippe Wood :
- déficience : altération physique, psychologique ou mentale
- incapacité : conséquence de la déficience dans l’accomplissement des actes du quotidien
- désavantage social : résulte d’une déficience ou d’une incapacité qui limiteou interdit l’accomplissement d’un rôle normal (âge, sexe, facteurs sociaux et culturels).
Cependant, cette approche a été largement contesté pour multiples raisons : les termes sont jugés négatifs, réducteurs et stigmatisant. Les causes du handicap ne sont abordées que sous l’angle médical, les facteurs sociaux et environnementaux étant oubliés. La personne handicapée n’est pas prise en comptedans sa multi-dimensionnalité.
Pour l’Organisation mondiale des personnes handicapées (OMPH), il n’y a pas de lien causal unique entre la maladie chronique et les incapacités/désavantages subies par les personnes handicapées. Le handicap est « totalement et exclusivement social » : le phénomène handicapant ne vient pas du corps mais de la société qui ressent des difficultés à prendre en compteles besoins spécifiques des personnes ayant des incapacités et à éliminer les obstacles auxquels elles doivent faire face.
Ainsi, les débats entre l’OMPH et l’OMS n’ont cessé se s’amplifier chacune campant sur ses positions. En réalités, leurs définitions s’enrichissent et se complètent l’une de l’autre.

En 1991, le psychiatre français Pierre Minaire donne une approche situationnelle duhandicap. Pour lui, « le handicap résulte d’une confrontation entre l’incapacité de la personne et la situation environnementale. C’est une caractéristique, non pas de la personne, mais de l’interaction entre elle et son environnement. »

[pic]
En 2002, Pierre-Paul Lachapelle décrit le processus du handicap en opposant également le profil personnel de la personne handicapée et l’environnement par unnouveau schéma explicatif :

[pic]

Devant la disparité des définitions du handicap, l’OMS décide en 2001 de donner une approche multidimensionnelle du handicap. a Loi du 11 février 2005 amène une nouvelle définition du handicap : « constitue un handicap, au sens de la présente Loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement parune personne et raison d’une altération substantielle, durable ou définitive, d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychique, ou d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. »

II) Classification du handicap

On a l’habitude de distinguer diverses catégories de handicap selon leur nature :
- handicaps sensoriels (aveugles et amblyopes,sourds et mal entendants, etc.)
- handicaps moteurs (amputés, paralysés, victimes d’une malformation, etc.)
- handicaps mentaux et psychoaffectifs
- handicaps par la suite de maladies interne chroniques (cardiaques, rhumatisants, hémophiles, diabétiques, asthmatiques, etc.)
- vieillissement
- handicaps sociaux

« Le handicap n’est déjà plus ce qu’il est encore ! » Cettephrase de G.Bourdier résume bien toute la difficulté à approcher la notion de handicap en France.

a. Le handicap mental

Il existe plusieurs définitions du handicap mental :
- celle de la classification internationale des handicaps (CIH), qui utilise le terme de « déficience de l’intelligence »
- celle du guide barème d’évaluation des déficiences et des incapacités des...
tracking img